Accueil » A-Blog » Blog de BRAUN » toujours X » Skate Art
Blog de BRAUN
Skate Art

Skate Art

toujours X

Emil Kosak est originaire d’une toute petite ville du Danemark. Il a été très inspiré durant ces dernières années par le milieu du skate qui est une de ces premières passion. Il commença ces premières œuvres graphiques très tôt en développant ses sens en s’inspirant du milieu des sports urbains, ce qui donne aujourd’hui un résultat brillant et pas mal de bonnes idées. Le style est frais, toujours positif, et il y a toujours un message qui règne dans ses œuvres de manière très subtile.  Emil est ce qu’on peut appeler un maître de la composition, sans rentrer en détail dans son œuvre, il a l’œil pour le détail. Après comme tous les artistes, il a ses codes bien définis ; des lignes très épurées, très peu de couleurs et pas mal de références assez obscures, des jeux de mots…

Kosak est un passionné et ça se voit dans sa patte graphique ! Sa motivation artistique tourne autour des sens qui résultent de son travail ; «  j’espère que mon travail nous rappel que l’imagination peut aller bien au delà des lois de la gravité et du temps, il est de notre responsabilité de profiter de chaque instant de la vie, personne ne peut ne peut le faire à notre place. S’amuser, manger des  sucreries, faire ce que l’on aime, aimer ce que l’on fait… On doit vraiment sortir de cette routine que nous impose la vie » Bref un artiste complet qui ne se prend pas la tête du tout !

Son travail à tout de même fait le tour du monde dans  de nombreuses galléries contemporaines. Il a aussi produit pas mal dedesign pour Vans, Element, Graniph, Eastpack, Burton, Nike, Salomo, Hurley, Lab Skateboard, Uniqlo, Levi’s..  Interview de l’artiste connu comme le loup blanc dans le milieu underground des artistes urbains. 

Comment te décrirais-tu en une phrase ?
Designer graphique le jour, artiste la nuit !

Comment en es-tu venu à l’art ?
Ca a été tout d’abord un processus assez long, j’ai appris au fur et à mesure des années à exprimer ma propre voix dans des visuels pleins de sens.

 

Comment décrirais-tu tes œuvres à quelqu’un qui ne les a jamais vu ?
Naîve, positive et simple. J’adore la simplicité. J’aime parler clairement et évoquer certains thèmes avec précisions. Je pense que c’est la base de la simplicité.

Pourquoi est-ce que tu as commencé à peindre sur des skate et pas sur de toiles directement ?
J’ai commencé à peindre quand j’ai débuté le skate en fait. C’est assez connu que les

skateur customisent leurs planches.. Je pense que le skate est une discipline très créative. En fait il s’agit de créer quelque chose en partant de rien.  A skateur voit un terrain de jeu quand le commun des mortels voit un simple parking vide.  C’est un peu comme un monde imaginaire dont toi seul est le maître.

Depuis combien de temps skates-tu du coup?
J’ai eu mon premier skate à l’âge de sept ans (une planche orange en plastic) que j’ai pas mal utilisé dans le salon de mes grands parents. Pendant mon adolescence, j’étais

vraiment obsédé par le skate. J’ai passé pas mal d’années à étudier les magazines, film, et à appréhender les rues dans ma ville en skate. Mais ce qui m’a le plus tenu en haleine dans le skate c’est la créativité ; rompre les codes habituels avec du style, des couleurs, la musique aussi qui marqua pas mal mon esprit. Depuis cette époque, tous ces éléments influencèrent ma vie et ma manière de penser.

Comment cela se fait que tu vives à Barcelone ? Parle nous un peu de la scène là-bas!
Je viens d’une d'une petite île au sud du Danemark. D'une ville appelée Maribo. Je 

me suis déplacé en Espagne il y a un peu plus de cinq ans pour ma petite amie qui fait ses études là bas. Nous avons aussi choisi finalement Barcelone pour des raisons pratiques... L'aéroport, son emplacement central et le fait que nous avions beaucoup d'amis vivant déjà là. Par-dessus le marché l’art graphique est vraiment hallucinant ici !  Il y a des graffitis et des spots de skate vraiment sympas.Avec mon studio je me concentre sur la direction d'art, le développement de marque/ d’identité, le graphisme, l'illustration et la communication pour une vaste gamme de clients. Le studio a été crée en 2003 et a travaillé avec les marques les plus connues et influentes dans la culture, la mode et le divertissement. D'habitude les clients me contactent parce qu'ils cherchent quelque chose de visuellement fort, avec des traits contemporains.

Un début de jour parfait ? Une parfaite fin de soirée ?
Surfer au lever du soleil, et prendre une bière au coucher du soleil.

Quel sujet te passionnes le plus à peindre ?
Tout ce qui relate de la culture western et de la condition humaine en général.

Selon quoi, qu’est ce qui fait d’une toile une œuvre d’art ?
En fait tout est une question de contexte selon moi. En ces temps, tout peut être relaté 

 comme de l’art… tout dépend de ce que nous voulons y faire ressentir en fonction du contexte actuel.

Quelles sont tes sources d’inspirations?
Le skate, ma copine, la ville, la nature, des phrases hors contextes, logos, mon frère, le ping pong, la guitare, la photo, livre, le griffonnage, les animaux, les enfants et pleins d’autres choses ,  la liste est longue !

Quels artistes te fascinent ?
Je suis fasciné par les gens créatifs qui ont une longue carrière derrière eux. Des gens comme Milton Glaser, man Ray, David Lynch, Herb Lubalin et encore tellement d’autres !

Quelle est ton œuvre d’art préférée ?
The Kindergarten Legends. Cela me rappel pas mal de choses de l’époque ou j’étais au jardin d’enfant. Je me rappel quand on avait pour habitude de se raconter des histoires sur d’autres enfants qui avaient des pommiers qui poussaient dans leurs estomac car ils avaient manger les pépins auparavant… On le croyait vraiment ! EN fait j’admire cette imagination sans limites qu’ont les enfants.

Quelles sont les trois dernières choses que tu es achetée ?
Le livre « Niagara » d’Alec Soth, un appareil photo des années 80 pour trois euros et un flash !

Qu’est ce que tu fais de ton temps libre ?
Je passe beaucoup de temps avec mes amis et ma famille. J’aime bien aussi surfer, lire et flâner sur la plage.

De quoi es-tu le plus fier ?
De travailler pour moi et d’être le propre maître de mon chemin

Quels projets prépares-tu en ce moment ?
Je suis en train de travailler sur la création d’une marque de surf. L’idée est d’exploiter le phénomène du « localisme » très souvent cité dans le monde du surf. Ainsi au lieu que les surfeurs dit « locaux » contrôlent en total autarcie les lieux, l’idées et de revenir aux origines et de redonner à mère nature son titre de maître des lieux. Les humains ne sont pas le centre de l’univers. Ce sont seulement des dit « locaux » J’ai aussi récemment fait une collaboration avec Braun sur ce thème  très spirituel. C’est un très bon défi de remettre en question l’état actuel des choses, l’esprit des gens de manière artistique. 

Retrouvez-ici toutes les œuvres d’Emil :
http://www.emilkozak.com/studio/

Plus d’info sur :
www.braun.com/cruZer

vues: 3911 j'aime: 2
Photos
  • Voir dans la galerie
  • Voir dans la galerie
  • Voir dans la galerie
     

Aucun commentaire pour le moment. Loggez-vous pour poster.

A-blog
BRAUN
Blog de BRAUN
Bienvenue sur l'A-blog de BRAUN
DERNIERES ACTIVITES A-BLOG



SUR LE FORUM