Accueil » bmx matos » Bmx experience

Bmx experience

bmx matos
Soul 17 vient de sortir, voici le sommaire du magazine N°1 français



Soul, bmx expérience




Sur ago, on a souvent fait l’éloge de magazines étrangers, nous essayons de chroniquer la plupart des mags de bmx en général.

Mais en France, me direz vous, on n’a pas de mags ? Si , justement vous répondrais-je !

Le problème en France, c’est que les gars veulent tout faire et forcement trop. Remplir un magazine de 100 pages est un vrai boulot de titan croyez-moi, mais quand en plus on doit gérer un shop, une boite d’import, une marque de fringues ou de bmx et parfois même tout ça en même temps, on aurait tendance à penser que tout ne peux pas être parfait. Sans compter que la plupart des gars qui " gèrent " le bmx en France, sont aussi des riders et des bons dans certains cas !

Certains diront qu’il vaut mieux faire qu’une seule chose mais la faire bien, d’autres que ça laisserait du travail pour les autres mais il faut bien avouer que lorsque le travail est bien fait, il n’y a aucune raison objective de se plaindre. Et dans cette catégorie là, nous avons un champion du monde de l’organisation : Lionel Cardoso que nous avions déjà interviewé sur Agoride (voir Faces).




Aujourd’hui, ce n’est pas sur le personnage que nous voulions revenir, ni même parler de la nouvelle marque de vélo The Fifth, mais du magazine n°1 français "SOUL".




Le magazine atteint maintenant les 10 000 exemplaires vendus, ce qui est un exploit quand on voit le nombre de riders présents aux contests.

Le numéro 17 de Soul vient de sortir et la qualité des articles, des photos (vive Olivier W.)et de la mise en page ne cesse d’évoluer tout en restant fidèle à son objectif : informer, faire découvrir et divertir .

Dans ce Soul spécial Noël, vous avez également droit à un mini magazine détachable spécial Matos 2002, "Super Tunning", avec la quasi totalité des pièces de bmx (distribuées en France) ainsi que des conseils très intéressant. Ce n’est pas la première fois que Soul s’intéresse aux débutants ou non-initiés. L’été dernier, on pouvait trouver dans les kiosques, un hors-série spécial tricks, avec la totalité des figures de street, dirt et flat en leçon agrémentées de conseils.



Au sommaire de ce nouveau mag, une fois passés les pubs, les news, etc, vous commencerez votre lecture avec de la race à St Etienne, j’en entend déjà qui râle mais sachez que sans la race, le freestyle n’existerait pas, et qu’ils sont 3 fois plus nombreux que nous, et eux aussi ont droit à un mag.


Ensuite, le reportage sur les vibrations Urbaines de Pessac, qui est devenu maintenant un des contests incontournables français au même titre que le FISE, une vrai boucherie que nous avions loupé cet automne (à cause de la Ninja jam, désolé). Puis un nouveau reportage sur une scène locale de Pau et de Belgique, dans ce numéro. Ce genre de reportage fait partie de ce qui caractérise le mag, aller dénicher ou faire découvrir des spots perdus au fin fond de la France est une exclusivité que vous ne trouverez jamais ailleurs.

Quelques faces (le belge Hannu Cools, Koom, Sergio Gonçalves, le flatlander portugais et Alex Piechta) + des articles sur les bobos du vélo, un portrait des dinosaures du bmx français et le petit cours de philo obligatoire de fin de mag (ride 4 life).
Sans oublier l’évènement du mois, la jam de flat de Mr Jumelin, la Ninja, narrée par Fabrice Fallandry.


Un sommaire donc aussi chargé que varié, encore un mag de réussi pour Lionel, mais inutile de vous en dire plus, vous l’avez tous déjà acheté !





vues: 1667 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM