Accueil » bmx matos » Euro bottom, le test
Euro bottom, le test

Euro bottom, le test

bmx matos
Le petit boîtier de pédalier européen arrive dans le bmx et il ne va pas passer inaperçu.



L'évolution du matos en bmx se fait doucement mais sûrement, surtout lorsqu'il s'agit du cadre, et depuis le système head set de la direction, on avait rien vu d'aussi radical.
Le but étant pour tous les riders (et constructeurs) de gagner du poids coûte que coûte et après l'échec retentissant de l'aluminium, nous voilà revenu au bon vieux cromoly 4130.
Il n'y a pas 36 solutions, si on veut un cadre ultralight mais qui résiste au moins quelques mois, voir quelques années, soit on fait un cadre en titane à 1 million de dollars pièce soit on trouve une nouvelle technique. Une fois les tubes alléges et minimisés, il ne restait plus q'un dernier atout : l'Euro Bottom Bracket. Ce boîtier de pédalier a fait ses preuves en vtt et arrive maintenant dans le bmx.



Le petit boîtier s'appelle BSA . Les américains du BMX l'appellent "Euro BB", mais les américains du VTT l'appellent BSA.

La marque américaine Standard bike fut la première compagnie à adopter l'euro BB, en plus de son nouveau matériau super light (en poids et pas en price : le True Temper OX Tubing) sur tous ces cadres et ouvrit la marche pour d'autres marques comme Quamen, Dividual, Fly bikes…
Et attention scoop : la nouvelle gamme de cadre S&M sortira non seulement en euro bottom mais elle aura en plus droit aux cuvettes de direction integrées avec roulement scellé en serie, en haut et en bas.
Il existe aussi un boîtier italien (même diamètre que le BSA) avec un filetage au pas métrique (en mm/tour) et non pas au pas anglais (en filets/pouce).



Alors faut-il refuser l'évolution tel un vieux conformiste ou accepter et penser aux avantages ? Les jeunes riders s'en foutent royalement car les avantages se sont plus à prouver et les vieux nostalgiques du bon vieux Redline 401 n'ont plus que leurs yeux pour pleurer, on peut rien contre la nouvelle technologie et d'ici un an, celui qui roulera avec un gros boîtier "à l'ancienne" se tapera la honte comme ceux qui roulent encore avec un expandeur et une potence à cône à durée de vie ultra limitée.
On pourrait se demander si ça va tenir le coup vu le gabarit de l'engin mais quand on regarde les gars qui roulent avec ça comme Paul Osicka et ses G-turn, Phil Dolan et ses nose whellie ou rolling pedal-picker, Viki Gomez avec ses steam roller sur la pédale, on pourrait croire que finalement oui, ça tient et d'ailleurs je puis vous le confirmer car je ride avec un Micromachine euro bb à 2,2 kg et le bike n'a pas bronché d'un poil. D'ailleurs le nouveau mag Ride UK 62 vient de consacrer un article dessus et fait tester 2 cadres (Quamen et Dividual) par Pete Brant et le test est assez concluant si on en juge par les photos : Pete est en padaling time machine (blender).

Les avantages

Le poids : vous gagnez environ 80gr sur le cadre et si vous prenez un petit pédalier Profile en alu avec couronne intégrée à 700 gr tout compris au lieu de votre primo à 1500 gr ou de votre Profile avec un axe titane à 1200 gr sans la couronne, voyez le poids gagné!
L'assemblage : qui est la raison qui a poussé tous les vttistes à adopter ce systeme. En 1 mn chrono votre pédalier et monté. Les cuvettes sont vissables, vous avez enfin finit de taper comme un malade avec votre marteau sur ce pauvre cadre et ces putains de cuvettes qui veulent pas rentrer. Les manchots et les doublebrasgauchistes n'auront plus d'excuse.

Les inconvénients

Le Prix : comme toute innovation, au départ c'est toujours un peu plus cher, mais la différence n'est pas énorme et sur certains il n'y en a même pas. De plus à long terme, cela devrait forcement coûter moins cher car le boîtier euro bottom est un standart classique à Taiwan et il coûte moins cher qu'un boîtier bmx.
Adaptabilité : vu que c'est encore très récent, il n'y a pas beaucoup de pédalier dispo pour l'instant. Flatland fuel en propose quelques-uns uns et vous pouvez toujours en prendre un de Vtt chez Décathlon en attendant.
Profile propose un kit pour adapter votre ancien pédalier et ainsi le transformer en euro bb avec axe, roulements et cuvettes. Ils proposent même l'inverse, pour ceux qui souhaitent avoir un pédalier plus petit et qui ont l'ancien boîtier grâce à des cuvettes spéciales pour adapter le nouveau système.
Profile est donc déjà en place pour les pédaliers, Primo et SNAFU bossent dessus ainsi que Federal, Flybikes, S&M et DK qui ont prévu de sortir leur models 2003 en EBB.
Look : Tout est plus petit, le boîtier, l'axe, les roulements, tout donc quand on est habitué au bon gros boîtier standard, au départ ça fait un choc. On s'y habituera je pense comme on a fait avec les petites couronnes, les gros pegs et les gros pneus.

Dernière info
Truvativ, Chris-King et Race-Face, les inventeurs du système standardisé ISIS (un axe de pédalier à grosses cannelures) travaillent sur un nouveau standard de boitier de pédalier sur les cadres. Il serait à mi-chemin entre le BSA et le BMX.
Son diamètre extérieur serait de 50mm (contre 42mm pour un BSA et 57mm environ pour un BMX). Il sera fileté. Les avantages seraient :
- un seul boîtier pour tout le monde.
- les encoches pour le montage/démontage du jeu de pédalier ne seront plus a l'extérieur des cuvettes. Donc, pas d'usure due au grinds.
- utilisation de roulements plus gros que dans les boîtiers BSA.

Conclusion

Les mentalités mettent souvent plus de temps à évoluer que la technologie et un temps d'adaptation est donc forcement à prévoir mais d'un autre côté personne ne vous force à adopter cette innovation. J'en connais qui ont hurlé quand Paul Osicka a sorti un cadre sans plate-forme et qui n'envisageraient pas d'un acheter un avec aujourd'hui.

Les cadres Fly bikes en petit boitier ainsi que le pedalier Profile sont dispo chez California Style 05 55 32 83 74.
vues: 1808 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM