Accueil » bmx matos » KGB Impulsivity
KGB Impulsivity

KGB Impulsivity

bmx matos
Après avoir sorti chacun son dvd solo, voici le tant attendu film sur les célèbres espions soviétiques qui ne le sont pas du tout en fin de compte mais là n'est pas le problème…


KGB Impulsivity
Riders : Martti Kuoppa, Viki Gomez et Pete Brandt
Réalisation : Chad Johnston
Durée : 38mn
Disponible chez : www.kgbflat.com

Avis de la rédaction

Les clips ont été tournés entre 2005 et 2008 donc trois ans pour récolter le meilleur des 3 loustics et ça valait largement le coup d'attendre.
Ça commence cash avec un 360 barwhip karlkruser to 360 body varial x-foot hitchiker par Martti, le ton est donné, la barre est placée haute et elle ne redescendra plus pendant prés de 40 minutes.
N'achetez pas cette vidéo en pensant y trouver une vidéo japonaise avec de beaux horizons et des images à couper le souffle, bien au contraire. C'est souvent filmé avec les pieds ou en caméra fixe posée par terre à l'arrache ou sur un trépied de fortune. Le but de la vidéo n'était pas vraiment de faire dans l'artistique mais plutôt dans la boucherie voire même l'abattoir à bestiaux pour certains passages ! Parce que l'accent a été donné au fond et pas sur la forme, finalement on préfère dans ce cas là et tant pis pour les couchers de soleil, on en a eu pour notre pognon et on n'ira pas faire de réclamation !
Le but était aussi de remettre les pendules à l'heure et de démontrer que les papys qu'on avait enterré un peu vite sont toujours debout, bien en place et aucun des morveux de la nouvelle génération n'est prêt de les déloger pour ce coup-là.

Viki ressuscite le front yard et luiredonne ses lettres de noblesse en l'enchainant en boomerang crossfoot ou autre tricotterie dont lui seul à le secret. Il fait une véritable démo de variations et combinaisons multiples et infinies en turbine steam roller avec les pieds croisées et entremêlés dans tous les sens à base de croisement et décroisement en tout genre à s'emmêler les pinceaux mais lui s'y retrouve comme par magie pour notre plus grand bonheur.
Mais même s'il reste au dessus de la masse par son avance, il reste dans la tendance et servira sans aucun doute de modèle à pas mal de gars, surtout en Europe de l'est, c'est quand même abordable, voire accessible pour certains et limite humain j'ai envie de dire comparé à son collègue venu du froid. Parce qu'il y a bien une différence de niveau entre les deux compères car si l'espagnol éblouit surtout par son style mega fluide et coulant sur les passages ultra tendus, le finlandais lui tape dans le haut niveau voire l'impensable en matière de difficulté. Martti, comme une demi poignée d'autres avant lui (Kevin Jones, Chase Gouin ou Simon O'Brien) va au-delà des tendances et des limites et les repousse à l'extrême. Pour bien comprendre ce que j'essaye de dire, dans un an ou deux la plupart des riders pro auront copié et assimilé les nouveaux runs de Viki qui aura une fois de plus montré la voie pour les prochaines tendances mais en ce qui concerne les links de Martti dans cette vidéo, vous pouvez compter dix ou même vingt ans mais personne ne se sera approché de son niveau de difficulté. C'est ce qui rend cette vidéo intemporelle comme on peut voir et revoir indéfiniment une Dorkin et continuer d'halluciner sur le niveau des riders des décennies plus tard tellement les links paraissent impossibles.
Il y a aussi l'américain Pete Brant dans la vidéo : (voir critique de sa vidéo solo pour savoir ce que je pense du phénomène), bon en gros il tourne autour (c'est le cas de le dire) de trois ou quatre tricks et les enchaine dans tous les sens sans surprise et même si ça reste d'un excellent niveau, je vous conseille l'avance rapide sur la télécommande. C'est du vu et revus et digéré depuis trop longtemps.

La séquence relou : les whiplash à foisons, bon on a compris, ils savent les faire, c'est bon pas la peine de nous en balancer autant mais la séquence est regardable sur ce bon vieux son de Metallica, alors ça passe encore.

En bref : Les paysages sont à chier, le montage casse pas trois pattes à un canard et la musique passe tout juste et pourtant ce DVD fait partie des vidéos obligatoires et indispensables dans la vidéothèque de tout bon flatlander qui se respecte au même titre que les Dorkin ou le DVD de Simon O Brien. Je sais que déjà beaucoup d'entre vous l'ont déjà et aucun ne pourrait regretter son achat donc si vous hésitez encore, regardez les vidéos en dessous, ça devrait finir de vous convaincre.

Quelques links de Martti à s'arracher un bras :
Rolling undertacker to jump sur la pédale to pedalo time machine
X-foot cliffhanger to 360 body varial to spinning cliffhanger
Guillotine no hand to crack packer no hand
Crack packer to bike flip 360 to hitchiker
Hitchiker bike flip 360 to hitchiker
Megaspin whooper to megaspin
Barhop jumplash
Hang 5 kick flip 360 to half packer


InTRIKat/KGB "Impulsivity" Trailer


KGB Martti Kuoppa Freestyle 2007 Thailand 2


KGB Martti Kuoppa Freestyle 2007 Thailand 1


KGB Martti Kuoppa Freestyle 2007 Japan








Bmx Force


vues: 1694 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM