Accueil » bmx matos » Persevere
Persevere

Persevere

bmx matos
"DVD solo de la légende du flat et précurseur dans les années 90", enfin c'est ce que dit la jaquette…



Nom : Persevere
Infos : Le DVD solo de la légende du flat et précurseur dans les années 90, Pete Brandt. Plus d'une heure de flat sur une zique crée par Pete lui-même.
Filmé entièrement en caméra HD et 3ccd et monté sur Final cut, la réalisation a duré 2 ans.
Disciplines : Flat only
Support : DVD
Durée : 69 mn avec bonus
Prix : 25 euros
Riders : Pete Brandt only
Distribution : Eastreet.fr

Bonus : témoignages des pros riders internationaux (Martti Kuoppa, Chad Johnston, Alex Jumelin...) qui insistent encore plus sur le fait (au cas où on l'aurait pas compris après une heure de dvd) que Pete est une légende du flat, un monstre même d'après Alex !
Le DVD est livré avec un 2e CD qui contient la bande son de la vidéo. Musiques entièrement réalisées par Pete himself. 16 titres de techno drum and bass, ceux qui aiment ce style apprécieront surement, ce qui n'est malheureusement pas mon cas.





Avis de la rédaction
"20 Years of flatland progression", c'est peut être un poil exagéré vu qu'on survole à peine l'évolution de Pete avant d'arriver aux links actuels et c'est bien dommage parce que c'est justement ça qui aurait été intéressant : suivre la progression du rider mais en s'arrêtant longuement sur sa période faste des années 90 où effectivement, il était précurseur dans son style (avec Eric Emerson). Pete a inventé le shove-it (changement de pied sur le même pegs) donc le jump truck ainsi que le crack packer no hand et tout un tas de links sur la roue arrière mais de là à dire que c'est une légende du flat, faut pas pousser mémé dans les orties quand même. On est loin des Kevin, Chase, Jesse ou Martti là, c'est quand même un poil en dessous niveau légende !

Apres un premier visionnage, j'avoue avoir été déçu avec un fort sentiment de foutage de gueule quand même de la part de Pete, une bonne demi-heure avec en tout et pour tout 3 ou 4 links différents composé de tricks un peu trop vus et archi vus et revu que sont les fameux spinning cliffhanger, crackpacker et autres hitchiker que nous sortent la quasi-totalité des riders actuels donc vas-y que tu bouffes du spinning à tire larigot et toujours et encore les mêmes links, heureusement filmé dans un spot différent et en changeant d'angle à chaque fois, dieu merci. La cerise sur le gâteau, c'est son pedalling time machine qu'il nous fera 27 fois dans ce dvd sans jamais l'enchainer une fois ! Si vous ne savez pas que Pete Brandt fait ce tricks, c'est qu'il y a un problème !
Même ces gros hits que sont turbine x-foot swichiker to half packer et back packer turbine jump to hitchiker n'arrivent pas à relever la monotonie limite barbante de ces links sans fin.

Mais après d'autres visionnages et moult réflexions, je me dis qu'il y a forcement une raison à tout ça, on peut pas nous sortir un dvd avec pratiquement toujours les mêmes links sans avoir une petite idée derrière la tête, même si le gars estime qu'il est au dessus de la masse et le nombril du monde comme beaucoup d'américain. Non, Pete n'est pas si bête et si le nom du dvd est "Persevere", c'est pour une raison bien précise.
Bien sur il faut aller la chercher loin cette théorie mais en y regardant bien, on peut se demander si Pete ne recherche finalement pas autre chose que la perfection ? À tant s'acharner sur les mêmes links tel un robot, la finalité n'est t-elle pas d'arriver au links parfait ? Alors oui je sais que les philosophes du dimanche me diront que c'est antinomique avec notre discipline qui est basé sur l'évolution donc son contraire mais je ne vois pas d'autre explication. Et un rider qui ne roulerait uniquement que pour la compétition en serait forcément rendu à cette méthode puisque le run est un moment arrêté où l'on demande justement a être parfait, enfin le meilleur possible, ce qui va donc à l'encontre de la progression qui se doit d'évoluer donc d'être en mouvement constant. Pour résumer plus on cherche la perfection, moins on évolue mais on progresse quand même si le but est la compétition donc 3 minutes de perfection.
En général, les riders qui ne cherchent que l'évolution (Kevin Jones, Paul Osika, Dylan Worsley,...) sont perdus en contest puisqu'ils n'ont pas de routine prédéfinie et dans bien des cas, ne participent même pas de peur de foirer vu que leur pourcentage de réussite est largement moins élevé que les bêtes de contest qui travaillent tellement leur run qu'il ne progresse quasiment plus. Si on regarde les run des Steingrabber, Sommer, Wilheim ou autres, seules quelques petites variantes sont perceptibles d'une année à l'autre alors que ce sont des gars qui ne font que du vélo tous les jours !!
Et à ce niveau là, Pete est bien parti pour avoir une constante et une régularité exceptionnelle en contest avec des links surement déjà vus mais exécutés idéalement.

Pour conclure ce dvd et pour contredire tout ce que je viens de dire, forcément sinon c'est pas marrant, Pete nous balance un missile gamma alors qu'on s'y attendait le moins et qu'on n'y croyait plus. Apres un bon paquet d'essais, notre ami californien rentre enfin un putain de jump de coat hanger (crackpacker derrière la selle) to hitchiker en faisant pivoter le bike sous lui !!! La séquence aurait pu s'arrêter là et on aurait acheté le dvd juste pour voir ça mais américain oblige, il faut qu'il nous en rajoute des tonnes et on a le droit à la musique de film dramatique et des ralentis avec embrassades et autres facéties pour donner encore plus d'ampleur à l'événement, limite pathétique quand même.

Je finirais en disant que comme pour beaucoup de vidéos solo (Martti, Chase, Simon...), ce dvd mérite sa place dans votre vidéothèque, ça reste un dvd qu'il "faut avoir" parce que Pete fait quand même partie de l'histoire du flatland même s'il a écrit moins de pages que certains, il reste un précurseur et a permis au flat d'avancer donc rendons lui la pareil en achetant son dvd.


Manu Massabova
vues: 1082 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM