Accueil » bmx tricks » Cliffhanger
Cliffhanger

Cliffhanger

bmx tricks
Ce rolling trick est la suite logique du hang five. Accessible à tous, le cliffhanger ne devrait pas vous résister bien longtemps.



Le cliffhanger est apparu au début des années 90 et resta timidement dans les links jusqu'à ces derniers mois où la figure à littéralement explosée. Vu et revu à toutes les sauces, que ce soit en spinning par Akira, en kick flip par Armin ou en 360 bar whip par le petit Martti, la figure est maintenant poussée à l'extrême et elle est devenue un classique des bases incontournables.

La montée : Bon, inutile de vous dire que vous devez savoir d'abord faire hang five avant d'attaquer ce trick, ça semble logique. Alors il y a la façon froussard (en 2 temps) et la façon homme qui à des poils (directe) pour la montée.
Vous maîtrisez déjà l'équilibre du hang five, donc vous savez qu'il faut bien se pencher en avant pour rouler normalement sur la roue avant. Il vous suffit juste de pencher un peu plus lorsque la selle arrive et de la laisser passer la selle devant vous en tirant sur les bras et en contrôlant avec la jambe d'appui.
Si vous êtes très petit et que votre tige de selle est très haute, soit vous mangez de la soupe ou vous attendez d'avoir au moins 12 ans pour attaquer, soit vous baissez la selle.
Vous vous retrouvez donc coincé entre la roue arrière et la selle, sur certains vélos, il y a beaucoup de place et sur d'autres vous êtes bloqués, c'est juste une question de réglage et cela n'est pas très gênant.
Le plus dur est maintenant, car il va falloir enlever les mains et au début, c'est pas si facile que ça. Donc vous êtes un peu bombé, car votre corps dessine un arc de cercle pour pouvoir rester dans cette position mais ne vous en faites pas car vous n'aurez pas à y rester longtemps. Mettez le deuxième pied (pour ceux qui en ont 2) sur le pegs avant libre et redressez vous d'un coup, sinon ça marchera pas et vous roulerez que quelques mètres qui correspondent à l'élan.
Vous vous êtes redressé mais en même temps, vous lâchez ce guidon, car il faut bien le lâcher un jour, et n'hésitez pas à vous mettre en arrière. Mieux vaut y aller d'un coup que timidement car c'est le fait de rester en arrière sans les mains qui vous fera tenir l'équilibre.

La figure : Vous y êtes, mais attention car si vous voulez y rester et tenir l'équilibre, il va falloir jouer des jambes et surtout des genoux : flexions, extensions ! C'est la clef de la réussite !
Et surtout, n'hésitez pas à mettre votre corps en arrière si le bike penche trop vers l'avant.
Comme pour toutes les figures en barbecue (sans les mains avec les 2 pieds sur les pegs), il faut que les 2 pieds soient posés symétriquement car tout se joue la dessus.
Vous pouvez rouler des heures comme ça (selon votre vitesse de départ et du gonflage de votre pneu) ou l'enchaîner mais pour l'instant il est plus prudent de le rentrer.
Certains serrent les genoux sur la tige ou le cadre pour tenir mais je pense que c'est plutôt une réaction de psycho car c'est la flexibilité qui est le plus important.

La sortie : là aussi, il existe plusieurs façons de rentrer ce trick : vous pouvez revenir en hang five, donc pour cela il faut récupérer les poignées et laisser tomber le cadre, sans oublier bien sûr de laisser passer la selle derrière vous sinon, adieux les gosses ! Vous pouvez également attraper la selle avec la main droite et la contourner avec la jambe droite pour arriver en forward karl kruser puis posez et reprenez le pegs arrière.

Conseils : ne Jamais se servir du frein, jamais sauf pour les bar whip mais on en est pas encore là ! Et je vous conseille de poser plutôt la pointe du pied sur les pegs avant pour mieux sentir la figure et c'est plus flexible.

Variantes : sans les pieds mais avec les mains sur le guidon, à l'envers (genre crack packer no hand), en arrière (backward), en spinning, en turbine, en bar whip, en one foot no hand, et pire si vous trouvez !

Voir la vidéo

Riders : Romain
vues: 1768 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM