Accueil » bmx tricks » Stable duck
Stable duck

Stable duck

bmx tricks
Plus un passage qu'un vrai trick, c'est un mouvement qui consiste à faire glisser le bike dans le dos pour revenir au point de départ.



Plus un passage qu'un vrai trick, c'est un mouvement qui consiste à faire glisser le bike dans le dos pour revenir au point de départ.

Le stable duck peut donc se faire en megaspin, gerator, caboose ou sur l'avant en circle K.
A ne pas confondre avec le 360 qui consiste simplement à faire un body varial 360 sur le pegs alors que le bike ne bouge pas, ce qui est largement plus facile à exécuter (si vous avez un frein arrière bien sur).
Inventé par Dave Nourrie au milieu des années 80, le 1er stable duck se faisait à l'arrêt avec le stoppeur (système sur ressort dans le levier qui permettait de bloquer le frein) et en megaspin (voir photo du bas). Pour la petite histoire, je me souviens d'une jam que j'avais fait avec lui en 1996 où je lui montrais que c'était réalisable sans stoppeur et lui m'en a sorti un double aussi sec, ce qui m'a calmé direct.
Sur le site 23mag.com (véritable encyclopédie du bmx), on peut lire que c'est Ceppie Maes qui est arrivé un jour avec ce nom de trick et qu'il a du ensuite inventer la figure qui va avec !

Aujourd'hui le stable duck n'est plus un trick old school, c'est revenu à la mode dans les années 93-94 avec Edgar Placencia et Mike S qui l'ont sorti en gerator et nous ont ainsi montré qu'on pouvait le faire dans plusieurs positions.
Même s'il est beaucoup plus facile de le faire avec le frein, le stable peut largement se réaliser brakeless (voir vidéo en bas). Certains comme Wolfgang Sauter en ont même fait leur spécialité et d'autres comme Mike'S ou Taka le font entièrement en roulant !

Nous allons aujourd'hui nous pencher sur le stable duck gerator, qui est probablement le plus facile de tous et donc autant commencer par celui-ci.
Il existe énormément de façon de réaliser cette figure, certains changent de main dans le dos sans tourner le guidon, d'autres l'exécutent en "compas", c'est-à-dire avec le pegs planté dans le sol, ce qui permet de laisser glisser le bike et de le récupérer plus facilement ensuite.

La façon que je vais vous montrer me semble être la plus simple mais si en essayant vous en trouvez une plus facile pour vous, laissez vous aller, il y a des chances pour que ça marche aussi.

N'allez pas croire non plus que c'est un trick facile, bien au contraire, c'est une suite de mouvements simultanés et très précis. Votre pied fait un 360 sur le pegs pendant que vous vous passez le guidon dans le dos en changeant de main et tout ça en moins d'une seconde !



Faut bien commencer un jour, alors c'est parti :
Inutile de vous expliquer comment monter gerator, ça c'est de la gnognotte.
Donc une fois en gerator, faites des tours de plus en plus serrés et positionnez votre pied gauche sur l'extrémité du pegs.
Collez bien le pied qui squeak sur le pneu jusqu'à ce qu'il se bloque et profitez en pour soulever l'autre pied (celui du pegs) en laissant dessus que la partie qui est sur la pointe.
Exécutez ensuite le mouvement qui va décaler le bike derrière vous, en appuyant bien fort sur le pneu, ce qui aura comme effet de coucher le bike. Et changez de main une première fois. Votre vélo devrait maintenant se retrouver dans votre dos.
Continuez de squeaker mais avec le pied derrière la jambe maintenant, oui je sais vous avez les pieds croisés mais c'est normal.
Vu que vous continuez de tourner sur place, si votre corps ne bouge pas et que le bike continue, logiquement ça revient vers vous !
Une fois dans la position intermédiaire, en plein milieu du links donc, vous pouvez rester comme ça et squeaker, c'est tout simplement un megaspin switch feet !
Un truc assez sympa aussi, c'est de tout faire en turbines. Si vous maitrisez bien ce mouvement, le stable duck deviendra un jeu d'enfant pour vous.
Passons maintenant à la 2e phase, le retour en gerator. Normalement votre pied doit encore se trouver sur l'extrémité du pegs donc il suffit de le soulever encore une fois pendant que le bike tourne pour qu'il pivote devant vous. Vous pouvez le faire avec un léger saut aussi, le résultat est le même.
Le pied qui squeak donc derrière vous revient à sa position initiale c'est-à-dire devant l'autre, donc vous décroisez les jambes.
Mais comme vous êtes sur un bout de pegs, que tout va très vite et qu'il faut aussi penser à changer de main dans le dos, ça se complique très vite tout ça.
Reposer votre pied droit sur le pneu devant vous tout en soulevant l'autre du pegs pour exécuter la rotation.
Lâchez la main gauche pour décaler le cadre et revenir ainsi en gerator.
Calmez le tout pour maitriser la bête et tout rentrera dans l'ordre rapidement. Vous pouvez en balancer un deuxième si vous vous sentez chaud ou rentrer à la base et savourer votre victoire.
Bravo le jeune, t'es un chef !

Maintenant que t'as la théorie, bonne chance pour la pratique.

Manu M.





vues: 2349 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM