Accueil » bmx tricks » Tail Whip air
Tail Whip air

Tail Whip air

bmx tricks
Une figure impressionnante, mais pas impossible du tout. Seule la motivation et la maîtrise de soi donneront un résultat positif !



Inventé par Denis Mc Coy il y a plus de 20 ans, le tail whip ne "pris les airs" qu'en 1987 grâce à Joe Jonhson qui le sorti en vert, il alla même jusqu'à rentrer le double quelques mois plus tard alors que la plupart des riders découvraient encore ce trick. Il fut suivi par Mat Hoffman bien sûr et tous les autres riders, mais ce n'est que vers la fin des année 90 que le tail whip air se démocratise, grâce à tout un tas de riders (comme Taj Mihelich ou Dave Osato) qui le placèrent partout et n'importe où aussi bien en street, park ou dirt. Aujourd'hui c'est devenu une véritable base puisqu'il n'est plus rare de le voir enchaîné avec un back flip ou un 360°.

Le whip s'adresse aux riders qui ont un certain niveau. Le faire en saut droit ou en courbe ne fait aucune différence (avec une petite facilité en courbe même). Si vous avez bien pigé comment bien tourner en courbe, et si vous savez faire des rotations (saut droit ou courbe), c'est jouable. Mais je le répète, motivation et conviction sont de rigueur !

1 - Approchez la courbe comme un air normal, pas trop vite au début, le mieux est de le faire sur une courbe pas trop plate, sinon, ça sera un bunny-hop whip.

2 - Arrivé à la bonne hauteur, et la tête tourné vers l'intérieur (comme un air normal), faites un "micro geste" de la roue avant dans le sens opposé à la rotation (genre, comme en 360°), afin d'anticiper l'envoi du trick.

3 - Ok, le "micro geste" a été effectué très vite, donc l'envoi du cadre peut être lancé (violemment !)

4 - Les yeux sont tournés vers l'intérieur de la courbe, les épaules et l'avant du corps commencent à se regrouper au dessus du guidon (ça, c'est méga important !!), le bike décolle de la courbe.

5 - Mon truc à moi, pour jeter le cadre, c'est un "kick" de la jambe intérieure (j'y vais franchement, quitte à rattraper la cadre plus tôt...).

6 - Vous avez effectué le "kick", le cadre part devant.... Bien tenir le guidon, voire faire un effet de moulinet, pour maîtriser la rotation du cadre.

7 - Les jambes sont groupées assez haut, et vous êtes à 90° par rapport à la courbe. Pensez à la technique du saut à l'élastique, pour les jambes.

8 - C'est le retour : le cadre reviens dans l'axe si tout est parfait, la redescente des jambes commence : la jambe extérieure en premier.

9 - Visez la pédale extérieure et mettez le pied dessus, l'autre pied vient de suite après (c'est naturel en fait), en passant derrière, ou au dessus de la selle. C'est comparable à un no-foot.

10 - Dans l'axe, les pieds sur les pédales, le 180° effectué.... Se redresser et amortir... Le trick est passé !! Ouuahhhh....

Donc, voilà pour le trick en pédal-to-pédal. Petit détail : en phase no. 9, le deuxième pied (celui de l'intérieur) passe au dessus de la selle, mais le faire passer au dessus du cadre est également possible. Je ne mentionne pas comment le faire avec la méthode des pieds "cadre/pédale" ; Old school, et pas très smooth (mais plus facile..), mais comme diraient les deux autres : "c'est vous qui voyez" !!

Variantes : whooper (bunny hup tail whip), double whip (2 tours de cadre), superman, one hand, 360 whip, flip ou flair whip (en back flip), Ali-whip (Entre un decade et un tail whip), tail whip to maual ou abubaca ou ce que vous voulez...

Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

Par Olivier TOURREL

Photo du haut : Sébastien Rémy
vues: 3874 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM