Accueil » BMX » Il s’appelait Miguel et on n’en savait pas beaucoup plus sur lui…
Il s’appelait Miguel et on n’en savait pas beaucoup plus sur lui…

Il s’appelait Miguel et on n’en savait pas beaucoup plus sur lui…

BMX
La nouvelle vient de tomber et qui aurait cru que le décès de ce petit bonhomme nous toucherait autant...

La nouvelle vient de tomber et qui aurait cru que le décès de ce petit bonhomme toucherait autant de monde, surtout chez les pros riders ?
Personne et certainement pas lui. On avait pris l’habitude de l’ignorer et d’éviter ses monologues et c’est toujours lui qui venait nous dire bonjour rarement l’inverse… Ces derniers temps je le voyais plusieurs fois par semaine car il venait me tenir compagnie dans le magasin où je bosse actuellement. Il m’avait bien pourri mon premier jour d’ailleurs ce salaud.
J’ai écris hier que le BMX venait de perdre sa mascotte et encore je pèse mes mots.
Il y a de cela quelques années (en 1995 je crois). Mon frère et moi organisions un contest de flat en banlieue et j’étais au micro. C’était la 1ère apparition de Miguel et son histoire d’amour avec nous venait de commencer, pour notre plus grand malheur… L’animal s’était inscrit en amateur et était complètement déchainé, il ne voulait pas finir son run, impossible de le raisonner même en hurlant au micro. Il ne savait pas faire de tricks mais y allait à fond, il a fini par se fracasser la tête en backward peddaling et son run a duré plus d’un quart d’heure !! Je faisais passer les autres et lui roulait avec eux mais ne voulait pas se barrer…inoubliable !! Quelques heures plus tard on accrochait sa casquette à une voiture qui partait et lui courrait derrière comme un dingue. On venait de découvrir Miguel.
Depuis on l’a revu sur chaque contest et pas seulement en France, le gaillard bougeait partout animé par une passion sans bornes. Je l’ai vu au Flatground à Amsterdam ou aux Worlds à Cologne en train de taper la discute avec Viki : international le Miguel.
Un contest sans lui n'était pas envisageable, on s'était habitué à lui et il avait sa place qu'on le veuille ou non. Je ne peux pas ne pas citer ce fameux jour où j'avais fait remarquer à cet énergumène que monter sa fourche en plein milieu de la salle de la Ninja Spin, c'était pas forcément une bonne idée !! Le gars tapait comme un sourd avec un énorme maillet pour rentrer ses cuvettes, torse nu comme à son habitude et devant tout le monde, normal quoi. Il était fou ce Miguel mais on l'aimait bien finalement. A notre façon mais on le considérait comme notre mascotte, il faisait parti des murs. On savait qu'il serait là et on s'y était habitué.
Un bon gars comme je vous l'ai dit, d'accord un ouf comme tout le monde le disait mais un brave gars qui ne demandait qu'un peu de considération et de reconnaissance finalement.
Et c'est ça qui me fout le plus en rogne en fin de compte. Parce qu'aujourd'hui qu'il n'est plus là (par respect pour sa famille nous parlerons d'une accident de voiture...), c'est maintenant qu'on lui montre de la reconnaissance et qu'on l'estimait vraiment. Les hommages pleuvent sur Facebook, surtout par les pros riders et les anciens qui l'avaient bien connu et qui comme moi ont été très affectés par ce putain de drame. Tout le monde y va de son commentaire comme quoi c'était un grand, une légende même d'après certains et il a même droit à son article sur Agoride. Un comble pour un gars qui n'aurait pas demandé le quart de ça de son vivant.
Je suis probablement le dernier à l'avoir vu car on a monté un VTT ensemble vendredi dernier et j'avais fini par le considérer comme un ami... sans jamais lui avoir dit bien sur.  
Il avait eu droit à son t-shirt par les Mexicos mais c'était il y a 10 ans et c'était plus un délire et une moquerie que pour lui montrer de l'affection. Enfin il a du y passer un bon moment et c'est toujours ça de pris. 

Ça me fait évidemment penser à un cas similaire. Vous aurez aussi pensé au regretté Philippe Perreira, lui aussi mort dans l'indifférence la plus totale alors que tout le monde l'estimait, à sa juste valeur lui par contre car contrairement à Miguel, c'était un rider et pas un amateur. Le meilleur rampe-rider que la France ait connu à ce jour et pourtant il s'est jeté par la fenêtre après avoir tout perdu, même le sommeil, ce qui l'a rendu dingue.
Je veux pas faire mon moraliste à deux balles mais je pense qu'il faut quand même tirer une leçon de tout ça. Le mieux si vous connaissez des personnes que vous estimez vraiment, hésitez pas à leur faire savoir d'une façon ou d'une autre. On sait jamais ce que cachent les gens et parfois c'est une grande détresse alors en cette fin d'année vraiment merdique, oubliez pas les potes. C'est toujours quand les gens sont partis qu'on se rend compte qu'on les aimait.

Miguel n'avait pas sa langue dans la poche, oui c'était un malade, un gars qui dérangeait mais il ne méritait certainement pas de crever aussi jeune, personne ne le mérite même.  A plusieurs reprises, je lui avait fait remarquer qu'il était le seul à ne pas rider et pourtant le seul torse-nu même en plein hiver !! Avec toutes ses babioles et ses colliers bling-bling à la mister T, son fameux short Home Core, son bike de 20 kg avec ses 3 colliers de selle et sa grande gueule, il va nous manquer ce con ! 

On ne connaissait pas son nom mais tout le monde connaissait Miguel. Et maintenant on l'oubliera plus.
Ciao man

vues: 14817 j'aime: 2
Photos
  • Voir dans la galerie
  • Voir dans la galerie
     

17 commentaires :

#17 13-08-2014 à 09:16:50

Jackstifler
Nouveau membre
Date d'inscription: 13-08-2014
Messages: 1

Re: Il s’appelait Miguel et on n’en savait pas beaucoup plus sur lui…

I feel very sad about the death of this guy as he died in young age. May his soul rest in peace. Thanks for providing information about miguel
Regards,
top web hosting companies review

Dernière modification par Jackstifler (13-08-2014 à 09:17:36)

Hors ligne

 

#16 20-03-2014 à 13:15:09

kainamalhotra
Nouveau membre
Date d'inscription: 20-03-2014
Messages: 3

Re: Il s’appelait Miguel et on n’en savait pas beaucoup plus sur lui…

Je suis même d'accord un ouf. Il n'était pas nécessairement une bonne idée ! MakeMyTrip Coupons

Hors ligne

 

#15 10-03-2014 à 08:22:35

peaceboy
Nouveau membre
Date d'inscription: 08-07-2013
Messages: 4

Re: Il s’appelait Miguel et on n’en savait pas beaucoup plus sur lui…

I feel sad for the death of Miguel and I had come to know more about this person only through this article. Even I am also of the opinion that he did not deserve to be dying in an early age, as he was so young and liked by most people.   
garcinia cambogia side effects

Hors ligne

 

#14 21-06-2013 à 03:46:15

leander90
Membre
Date d'inscription: 01-06-2013
Messages: 128

Re: Il s’appelait Miguel et on n’en savait pas beaucoup plus sur lui…

Summer, a young girls to show their good figure, when the streets are pairs of legs, especially in the sunlight, fair skin to shine forth. But this summer, you can prepare a pair of MBT sandals health for yourself, if you don't know where I can buy cheap and high quality mbt shoes uk, then login below website WWW. hotmbtstore.com, here to provide mbt sale, here, you can buy in your heart the most perfect shoes. Still waiting for what, to go look at the log in.

Hors ligne

 

#13 19-06-2013 à 03:37:22

necs8cmt
Nouveau membre
Date d'inscription: 19-06-2013
Messages: 6

Re: Il s’appelait Miguel et on n’en savait pas beaucoup plus sur lui…

I am researching this topic for use in a future business I am thinking about starting. Thank you for this information, it has been educational and helpful to me.
romantic birthday wishes

Hors ligne

 



SUR LE FORUM