Accueil » BMX » Hiroya Morizaki
Hiroya Morizaki

Hiroya Morizaki

BMX
Hiro nous parle de Ares, Superbe, son école de flat, des contets, de sa vie quoi...

Quelques mots sur toi? (âge, expérience flatland, lieu d’origine)
Né le 01/04/1978 (âge 34), Roule depuis 18 ans, Né à Tokushima, habite actuellement à Tokyo.

Comment en es-tu venu au flat? Qu’est-ce qui t’a donné la motivation pour commencer à rouler en flat?
Mon intérêt pour le BMX est né depuis le moment où je l’ai découvert dans une pub à la télé.

Que signifie le flatland pour toi? A quelle fréquence roules-tu et qu’est-ce qui t’inspire et te fait continuer le flat?
Pour moi, le BMX est un style de vie. Si je trouve le temps, j’aime rouler à peu près deux heures par jour. Le BMX est devenu une telle partie de moi-même que je ne pourrais pas m’imaginer arrêter, mais une grande partie de ma motivation provient des nouvelles idées que les contests et d’autres événements me donnent.

Une journée normale dans ta vie, comment ça ce passé ? Quel est ton job chez Aresbykes ? Une journée normale, c’est de la pratique, des shows à des événements, l’école, des contests ou bien des shows télévisés ou des reportages dans des magazines. Chez Ares, je fais des promos pour l’entreprise et je fais des évaluations du design des cadres et d’autres parts.

Comment vois-tu le développement du flat ces dernières années, et comment vois-tu son avenir?
Je pense qu’aujourd’hui, il y a beaucoup plus de riders qui se centrent sur le style. J’observe beaucoup de développements dans les « air tricks » et puis, le flat en tant que style se perfectionne de plus en plus. Je crois qu’il devenir beaucoup plus dur de développer quelque chose de nouveau. Je pense que nous allons voir davantage de riders utilisant des anciens tricks et les adaptant à leur style individuel. Mais moi personnellement, j’aimerais vraiment voir un rider sortant avec un nouveau style du flat, quelqu’un qui puisse influencer les autres. A part les tricks, la scène du flat offre beaucoup de trucs cool, ce qui, selon moi, a un impact énorme sur comment la culture et la mode du flat est perçu.

T’intéresse-tu au flat en Europe? Si oui, qu’en penses-tu? Quels sont tes riders préférés en Europe?
Europe produit beaucoup de grands riders, mais il me paraît qu’uniquement les top pros arrivent à sortir d’Europe pour participer à des compétitions. Il faut pousser plus de riders de niveau d’experts à voyager et à participer à des contests hors d’Europe. Un facteur important pour l’évolution de la scène du flat et de sa culture est que chaque rider en prenne plus de conscience.

Comment vois-tu l’influence du web sur le flatland?
Je pense que l’accès instantané à l’information a vraiment accéléré l’évolution du BMX. Maintenant, depuis qu’il est possible d’acheter des articles en ligne et de voir sans aucun problème des contests en direct sur USTREAM, moins de personnes viennent soutenir la scène en personne. Avant, les personnes venaient soutenir les riders qu’ils ont vu dans les vidéos et je pense qu’ils avaient beaucoup de respect pour eux. Je pense que les liens entre les riders eux mêmes sont devenus beaucoup plus virtuels qu’auparavant. Il paraît être la réalité de la scène qu’on trouve maintenant les bons sites pour rouler et les gens avec qui on roule grâce à internet.

Si tu demandes un flatlander en Europe sur le pays qu’il aimerait visiter, 90% répondront “le Japon”. Y a-t-il un pays en particulier que tu aimerais visiter en Europe?
J’aimerais visiter tout pays où je n’ai pas encore été. J’aimerais vraiment visiter l’Espagne, la Suisse, l’Angleterre ou l’Italie.

Il y a un peu plus d’une année, le Japon a été touché par une horrible catastrophe. A quel point ta vie a changé depuis là? Comment est la situation actuellement? Ici, on n'a plus vraiment de nouvelles.
Après la catastrophe, il y a eu beaucoup moins d’événements. Les gens sont beaucoup plus conscients par rapport à la conservation de l’énergie.

Tu as maintenant 34 ans. Est-il plus difficile à apprendre de nouveaux tricks avec l’âge, ou apprends-tu même plus facilement grâce à ton expérience?
J’essaie toujours de nouvelles choses, donc je ne peux pas vraiment dire si mon âge se répercute sur le temps que je mets à les apprendre. Mais mon corps me le fait quand même sentir. J’ai des douleurs chroniques dans le coude et d’autres blessures qui ne guérissent pas, et il me prend aussi plus de temps pour me reprendre après un run.

Lorsque nous nous sommes rencontrés il y a quelques années à Vienne, tu m’as parlé de tes problèmes de coude. Quelle est l’histoire derrière cela ?
J’ai commencé à faire des “whip tricks” en 1999, et je faisais des truc comme des « hitchhikers back to whips », et des « half whips into McCircles during a 180 » (un trick que Matthias fait maintenant). Après à peu près trois ans de cela, j’ai commencé par le sentir dans le coude. Je suis allée dans une clinique orthopédique, mais ça n’améliorait pas. J’ai fini par faire un CT scan dans le cabinet d’un médecin de sport qui m’a diagnostiqué un tennis elbow.  Après l’opération, j’ai souffert des nombreux effets secondaires dont j’ai eu de mal à récupérer. Donc je n’ai pas de choix que de vivre avec ça maintenant.

Quelle importance la progression et le style ont-ils pour toi ? Que penses-tu des tendances ?
Le progrès est une nécessité, mais ça doit être du progrès en termes de style. Les tendances sont importantes, mais elles deviennent vite très ennuyeuses si les gens commencent tous à faire la même chose. Vous verrez les bâillements des juges si tout les riders suivent la même tendance. Il faut avoir une demande en riding qui va au-delà des tendances.

Quelle importance les contests ont-ils pour toi? Prévu d’aller en Europe cette année ?
Actuellement, les contests sont très importants pour moi. Je veux faire tout le possible tant que je roule encore et pour cette raison je dois tout essayer. Pourtant, le fait de continuellement participer à des contests laisse ses traces et vu que je ne prends pas de vacances, je peux juste faire des progrès pendant la off-saison. Cette année, je prévois d’aller au match final du World Circuit à Berlin.

Ton modèle de cadre de signature “Garuda” a disparu du marché cette année. Aresbykes a lancé un nouveau modèle, le “Aplus” cadre avec des tubes droits. Qui a été impliqué dans le développement ? Quelle était l’idée derrière ce cadre court?
Le cadre Aplus a été conçu pour faire passer le mot sur la nouvelle ligne Aplus. J’ai surveillé le design du cadre Aplus, donc le Garuda sort du marché cette année.

Le nom “Aplus” apparaît de plus en plus dans les noms de vos produits. Est-ce juste un nouveau nom pour des raison de publicité ou y a-t-il une histoire derrière ?
ARES + A = de nouveaux produits d’ARES améliorés . Tu prends le A d’ARES, ajoutes un plus et voilà Aplus.

Pourquoi le projet Superb** a-t-il été suspendu par Aresbykes?
Afin que tout le monde chez ARESBYKES fasse front commun. On voulait consolider nos projets avec des fourches, guidons etc. et tout d’un design similaire. On ne voulait pas prendre des risques en ayant de multiples produits.

Raconte-nous un peu d l’école flatland d’Aresbykes. Selon de ce qu’on peu voir sur internet, le projet paraît être en croissance. Combien de temps mets-tu dans l’école flatland (cours, organisation)? Combien d’étudiants avez-vous en moyenne? Et combien de cours en combien de villes sont offerts par Aresbykes?
Avec l’école de BMX d’ARESBYKES j’ai réalisé quelques idées à moi. Nous avons prévu des sessions avec des riders comme Yoshihiro Shinde et York Uno, ainsi que de différentes offres de shops. La plupart des cours consistent en trois parts, surtout selon les tricks à apprendre. En moyenne, nous avons environ 30 étudiants par classe et nous offrons des cours à Kyoto, Osaka, Aichi, Chiba, et Ishikawa. Bien sûr, nous souhaitons que les gens améliorent leur capacité de rouler, mais dans ce projet, nous voulons aussi encourage tout le monde, enfants et adultes, et surtout de nouveaux riders, de s’amuser en roulant ensemble.

La “Hiroo BMX school” est-elle un autre projet?
Je gère l’école de BMX Hiroo moi-même. J’ai pris le nom de Hiroo où j’habite. Et puis, c’est aussi comme mon nom si l’on l’écrit en alphabet latin.

Quelques recommandations pour les débutants?
Amuses-vous plus que tous les autres, voyagez et sortez avec des filles.

Comment vois-tu ta future place dans le monde du flatland ? As-tu des projets concrets pour l’avenir?
La scène du flatland pourrait s’améliorer, rester la même ou juste disparaître. Tout dépend combien les gens sont conscients du flatland. Une amélioration de la scène signifierait que les riders devraient continuer à faire tous leur mieux. Quant au flat, les jeux, les contests, l’école, les événements, l’art, l’internet, et les médias, il paraît qu’il y existe un plan supérieur, ou bien que nous puissions au moins faire davantage.

Derniers mots, remerciements?
Continuez à rouler! Peace!
 

Merci pour cet entretien


Questions: Adrian
Traduction: Aaron Gratton
Version anglaise : http://blog.brakeless.ch
Hiro website: www.hiroyamorizaki.com

Vidéos

vues: 2501 j'aime: 0
     
Même sujet
Les vidéos du jour

Les vidéos du jour
Quelques nouvelles vidéos de flat qu'on est obligé de diffuser...

2 commentaires :

#2 06-08-2013 à 08:51:01

henry0614
Nouveau membre
Date d'inscription: 06-08-2013
Messages: 9

Re: Hiroya Morizaki

Replica watches are accessible in assorted qualities. A rolex replica watch fabricated in Switzerland is advised the best of all replica watches, back it is fabricated with about the aforementioned apparatus and superior measures of the original. Rolex replica watches fabricated in Switzerland are also the big-ticket in the replica watch market. Cast watches like Rolex, Cartier or Omega are common acclaimed for their outstanding qualities, as able-bodied as for their actual absorbing amount tag. Over the years, these cast names accept become a attribute of the affluence watch industry. Some cast or some appearance will become added and added adorable to you, the replica watches match hermes replica bags are the best for men if you do not accept abundant money to get a absolute. So the aboriginal affair is to analysis out witch cast you admired, a lot of the name brands accept agnate articles.

Hors ligne

 

#1 11-04-2013 à 11:19:02

hanhuo
Nouveau membre
Date d'inscription: 11-04-2013
Messages: 5

Hiroya Morizaki

Hermes Kelly case is actually practically incomparable with the exception hermes kelly only a good number of makes, for example Chanel in addition to Louis Vuition. Very few case makes may capture that classiness in addition to reliable excellent which Kelly Luggage make an impression on us all. Using its exclusive in addition to exclusive design in addition to taste, Wives may present its boundless allure in addition hermes birkin price to stylish taste into a complete magnitude, that you choose to can't ever withstand your own make an attempt to try any Kelly case. Many experts have a good illusive dream with regard to women of all ages world wide should be expected such a case. Even though i am only human beings instead of famous people, most people nonetheless carry hermes bags some of our goals of getting any fantastic Hermes Kelley.

Hors ligne

 



SUR LE FORUM