Accueil » BMX » Redbull Skyline
Redbull Skyline

Redbull Skyline

BMX
Ryan Nyquist remporte le Red Bull Skylines qui s'est tenu sous la mythique NEF du Grand Palais à Paris.

Choc des générations pour ce RED BULL SKYLINES : 20 ans séparaient le plus jeune rider du plus vieux. Mais la gagne ne s’est pas jouée à l’âge, ni à l’expérience. La vraie bataille a opposé la technique et le style.
 

Les passionnés du 2 roues urbain se sont donnés le mot aux 4 coins de l’Europe… Ce vendredi 2 novembre, leurs trajectoires ont convergé vers le Grand Palais qui accueillait pour la première fois une compétition de BMX. Un park de 2 000 m2, le plus grand jamais construit sur le vieux continent, 25 riders internationaux, des modules atteignant plus de 6 m de hauteur, 5 600 personnes réunies sous la plus grande verrière d’Europe… Voilà les ingrédients qui ont fait du RED BULL SKYLINES un véritable succès !
 
Ouvert dès 10h au grand public en entrée libre, le Grand Palais a vu défiler 400 vélos tout au long de la journée, emboîtant le pas à 3 000 visiteurs curieux. Bon nombre d’animations étaient proposées, alternant ateliers d'initiation sur un park amateurs, séances de dédicaces, espace gaming et apprentissage sur l'Airbag B'Twin. Mais c'est sans conteste le park principal qui a assuré le show en journée avec les 25 riders à l'entrainement de midi à 15h. 
«C’est magique d’être là et tellement impressionnant… J’adore faire du vélo et c’est fou de me retrouver ici, dans ce lieu incroyable, à rider juste à côté de mes idoles que je ne connaissais que via le net.» confie le jeune Hugo, 11 ans.
Et Ludovic, 9 ans, de rajouter : « c’est la première fois que j’essaye l’Airbag… Ca m’a permis d’essayer et de réussir de nouvelles figures. J’ai vraiment envie de poursuivre dans le BMX et qui sait, c’est peut-être moi qui serai un jour à l’affiche… »
 
A 18h, le Grand Palais a fermé ses portes pour les ouvrir de nouveau à 19h30 aux personnes munies de billets. L’événement affichait complet depuis trois semaines… Et les heureux détenteurs du sésame ont pu assister à un spectacle grandiose dès 20h30.
 
La star du jour, c’était incontestablement le park… On l’annonçait colossal, exceptionnel, historique... L'architecte (shaper), l'Américain Nate Wessel, à l’orgine des structures de BMX et de skate des mythiques X-Games, a tenu ses promesses. « On m’a donné la chance d’imaginer une toute nouvelle structure, quelque chose qui n’avait jamais été construit auparavant… Qui plus est dans un lieu totalement exceptionnel. Nous voulions un parc très technique pour qu’il soit à la fois rapide et aérien ».  Et à entendre les riders, cet objectif a été atteint. « Ce spot est dingue... C'est tellement énorme qu'il m’aurait fallu un pédalier plus gros pour aller plus vite »affirme le multiple vainqueur des X-Games, le Vénézuélien Daniel Dhers
 
LA COMPETITION :
Choc des générations pour ce RED BULL SKYLINES : 20 ans séparaient le plus jeune rider du plus vieux. Mais la gagne ne s’est pas jouée à l’âge, ni à l’expérience. La vraie bataille a opposé la technique et le style. Et au final, la technique l’a remporté avec la victoire de l’Américain Ryan Nyquist, 33 ans, grand habitué des contests. Si son style est souvent décrié, sa technique fait l’unanimité. Son 720° bus (2 tours en l’air + guidon qui tourne), son back flip suicide (rotation arrière mains tendues) et son nothing cancan (lâcher de vélo les 2 jambes sur le côté) lui ont accordé les faveurs du jury, personne d’autre n’ayant tenté ces 2 dernières figures.
Parce qu’il a passé en revue toutes les figures espérées par les juges et exploité la totalité du park, Dennis Enarsson (USA) monte sur la 2ème marche du podium.
 
La figure la plus spectaculaire du RED BULL SKYLINES l’est tout autant par son exigence technique que par son nom : 360° no foot cancan to whip to bus (tour complet, pieds sur le côté, enchainé avec un tour du vélo et un tour du guidon). Daniel Dhers en signe l’exécution et décroche, grâce à elle, la 3ème place.
La 4ème place récompense la figure exceptionnelle de l’anglais Ben Hennon qui a « rentré un tricks » que personne d’autre n’a tenté et qui est normalement réservé au moto cross : un superman ultra stretch à 3 m de haut (jambes tendues en l’air vers l’arrière et vélo poussé loin devant).
Quant au meilleur rider Français, Maxime Charveron, il a joué de malchance. Il avait pourtant la niaque et envie de montrer au public français ce dont il était capable. Mais il chute avant de parvenir en finale. Chute sans gravité, mais qui l’empêchera d’accéder au podium.
 
3 special prizes :
Sosh Best Tricks : Ryan Nyquist (USA) sur le module en step-up (module inédit)
Best Line (plus belle ligne de la competition) : Ben Hennon (UK)
Riders Choice (meilleur rider de la soirée, élu par les riders) : Dennis Enarson (USA)
 
LE PARK EN CHIFFRES :
- Superficie du skatepark : 2 000 m2
- Surface de riding la plus large : 40 m
- Longueur totale de la structure : 80 m
- Hauteur maximale des rampes : 6 m
- Quantité de bois : plus de 4 000 m3
- Quantité d’agrafes : 25 000
- Quantité de vis : 3 000
- Quantité de colle : 22 litres
- 3 semaines de construction des modules à Crépy en Valois et 3 jours d’installation et d’assemblage dans le Grand Palais.

 


 

Les vidéos : 

 

 

 

Photographes : danvojtech.cz, rutgerpauw.com & Kay Clauberg/Red Bull Content Pool




Le Redbull Skyline en intégralité :

vues: 9266 j'aime: 1
     



SUR LE FORUM