Accueil » BMX » Le p’tit Ben
Le p’tit Ben

Le p’tit Ben

BMX
Parcours d’un débutant : nous avons voulu en savoir plus sur celui que l’on nomme dans le milieu "haut comme 3 pommes".



Benjamin kammoun

Même si les jeunes riders sont plus favorisés aujourd’hui grâce au web et autres vidéos, c’est toujours difficile de débuter ce sport tout seul dans son coin, la télé n’en parle qu’en terme d’exploit et la presse spécialisée se fait de plus en plus hermétique et élitiste, les leçons et conseils se font rares alors que l’évolution des jeunes en dépend plus qu’on ne le croit. Aujourd’hui, Nous vous proposons de découvrir Ben, ce jeune garçon n’est pas plus grand que son vélo à la vertical et pourtant il pourrait bien vous impressionner. Nous l’avions remarqué pour la première fois à la Ninja jam, et nous avions voulu en savoir plus sur celui que l’on nomme dans le milieu "haut comme 3 pommes".





Présentation :
Benjamin kammoun, je viens d’avoir 14ans.

Depuis combien de temps roules-tu ?
Je roule depuis bientôt 1 an.

Comment as-tu commencé ?
Quand j’ai commencé c’était vraiment la mode et on en voyait un peu partout, un jour j’ai vu un mec faire 2 squeak à Lacanau ça a été le déclic ; un mois plus tard je m’achetais un vélo carrefour puis un trek et enfin un parking.



Pourquoi as-tu choisi le flat ? As-tu essayé d’autres disciplines ?
Je voyais surtout du flat un petit peu partout et à Rambouillet, il n’y a que des flatlanders.

Que penses-tu du bmx en France ?
Ça se développe, je pense pas que j’ai un trop bon niveau pour donner mon opinion mais bon, les contests se passe assez bien c’est sympa.

Quels sont les points négatifs et positifs du bmx pour toi ?
Les points négatifs que ce sport ne soit pas reconnu à sa juste valeur et pour les points positifs, la joie quand tu rentres un nouveau trick et la sympathie qu’ont les riders les uns pour les autres même s’ils ne se connaissent pas.




Tu t’entraînes à quoi en ce moment ?
En ce moment je suis sur funky chicken backward hangfive et karl kruzer ( les bases quoi).

Arrives tu à concilier le bmx et l’école ?
Oui ça va, je pense que les études c’est vraiment important donc à priori je fais mon travail en priorité mais je trouve toujours du temps pour rouler.

Que dirais tu à ceux qui hésitent encore avant de se lancer ?
Que grâce au bmx on a vraiment des trop bonnes sensations et que si tu débutes, restes pas dans ton coin va voir les riders de ta ville ils t’accueilleront à bras ouverts.



Quels sont les conseils qui t’ont le plus aidés ?
Tout les conseils qu’on m’a donnés étaient importants genre "penche toi plus" ou " sers toi de ton frein" c’est grâce à ça que j’ai progressé.

Des remerciements ?
Je voudrais d’abord remercier Manu et Agoride pour cette interview, mes parents qui m’aident beaucoup, Antoine qui répond à toutes mes questions, Axel, Gro’ Yann, Polo, Jonathan, xavier et Thierry.

Merci à toi

vues: 1103 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM