Accueil » BMX » Urban Plagne 2011
Urban Plagne 2011

Urban Plagne 2011

BMX
Le principe de l’événement Urban Plagne est de mettre à disposition des initiations totalement gratuites dans beaucoup de sports différents comme le BMX en park et flat mais aussi du skate, du roller, de la trottinette, du trial…

En général je suis plutôt du genre à jouer les tontons flingueurs dans mes articles et je sais que c’est pas pour vous déplaire. Mais pour cet évent, j’ai beau chercher, je ne vois réellement pas de quoi alimenter des débats houleux ou des polémiques sans fin. Et c’est pas parce que j’en étais l’organisateur que je dis ça, vous savez que je suis pas vraiment pour la langue de bois. Mais quand on a un contest au top, on a un contest au top, que voulez vous…

Le contest de la Plagne n’est pas si nouveau que ça,  on en est même à la 7ème édition, il y a toujours eu du bmx en park et  même une démo de flat by Matthias Dandois et Raphaël Chiquet en 2008 mais cette année, avec l’organisateur (Gérard Garcia du team Starlight), nous avons pris la décision de faire un vrai contest de Flat.
Et c’est ainsi que je me suis retrouvé à plus de 3000 mètres d’altitude au beau milieu du mois d’août dans la plus grande station de ski au monde. 
Bon avant d’y arriver, vous aurez à traverser un périple plutôt banal pour les habitués de la montagne mais pas pour moi : la route qui mène aux sommets des montagnes. Une vingtaine de bornes dans une côte qu’on pourrait qualifier de piste noire avec 21 virages que vous aurez le temps de compter vu qu’ils sont situés en tête d’épingle avec un vide de plus de 1000 mètres à quelques centimètres de la route sans aucune barrière donc les sensations sont garanties croyez-moi. Niveau sensation, on n’était pas au bout de nos surprises car en arrivant, la vue à couper le souffle nous en a fourni bien davantage. Le cadre est tout simplement magnifique. La vue sur les montagnes, la vallée et les petits villages avec leurs attractions vaut déjà largement le voyage. Je comprends mieux pourquoi c’est la station préférée des champions de ski maintenant.

Le principe de l’événement Urban Plagne est de mettre à disposition des initiations totalement gratuites dans beaucoup de sports différents comme le BMX en park et flat mais aussi du skate, du roller, de la trottinette, du trial… ainsi que des ateliers de cultures urbaines (Graff, hip hop…). Le tout encadré par des pros riders dans une ambiance à la cool.



Personnellement, je m’occupais des initiations en bmx flat et comme à chaque fois, j’ai eu droit à tous les styles de gars. Le jeune foufou qui s’éclate en deux secondes, le type qui veut prendre aucun risque alors que me plie en quatre pour lui expliquer qu’on fait pas d’omelette sans casser des œufs et il y a aussi les jeunes prodigues qui balancent des barspin ou tail whip au bout de 10 minutes. Enfin j’espère avoir pu faire naitre des vocations et je remercie la marque Eighty-four pour le prêt de vélo.

Passons maintenant au contest qui avait lieu le vendredi en fin de journée.
Quelques riders avaient quand même fait le déplacement et n’ont pas eu à le regretter car on a tous passé un très bon moment.  Le format de la compète était aussi simple que cool. Une jam session avec 5 passages chacun avec plusieurs chances de recommencer le link puis une concertation générale pour un jugement qui sera unanime donc pas d’embrouille ni de stress. On est là pour le fun, rouler entre potes et si possible prendre un petit billet au passage héhéhé.

En amateur, victoire de Renaud Meloni
 qui vient du club d’Achères dont je vous ai  sans doute déjà parlé car il fait parti des nouveaux talents à surveiller de prés. Time machine, décade, spinning à toutes les sauces, le tout dans un pur style, ça promet du bon tout ça.
Suivent dans le classement Paul Dezeix que vous avez pu découvrir dans le précédent numéro de ART magazine, puis le ch’tit Thibault Plomion qui n’a malheureusement pu passer son killer trick sur la roue arrière  (passage en upside whellie sans toucher aux pegs mais en changeant de pied sur le pneu).  Et enfin le local Nicolas Delaporte qui venait de remonter ses pegs pour l’occase et nous a gratifié d’un hang five no foot de toute beauté.



Chez les pros, on a eu droit à beau spectacle et cela est probablement dû au fait que les gars roulaient sans pression donc ils ont pu passer leurs meilleurs links pour leur plus grand plaisir mais aussi pour celui du public en folie.
Matthias assurait le show au micro et ne le lâchait que pour ses runs. Et c’est d’ailleurs lui qui remporte cette 1ere édition du contest  de Flat de l’Urban Plagne. Et d’ailleurs l’expérience lui a bien plu puisque le gaillard a même commenté le park par la suite, il a pas lâché le micro de la journée ! Et je suppose qu’il ne doit finalement pas trop en vouloir à Orange de lui avoir un peu forcé la main pour venir (c’était un contest sponso Orange) et qu’il se fera pas prier pour revenir l’année prochaine l’animal. Car en plus d’un chèque de 500 euros,  il est quand même reparti avec le  bon souvenir d’un contest réussi, qui le change bien de  ses précédentes compètes comme à  Singapour ou au Japon avec une pression à découper au couteau où le moindre pied posé peut être fatal…non là c’était plutôt des vacances pour la grande saucisse qui a assuré le minimum syndical mais comme toujours très efficace et incontestablement bien au dessus du commun des mortels. Vous connaissez sa routine par cœur donc je vais pas revenir dessus, en tout cas il nous a régalé le salaud, c’est le principal après tout.

En seconde position, le phénomène dont je vous parle depuis deux ans maintenant, le grenoblois Quentin Pelorson
. Je vous ai déjà prévenu que ce gars était de la graine de champion et je me trompe rarement. Il nous en a encore fourni la preuve lors de ses runs assassins ! Un putain de surdoué je vous dis et je pèse mes mots. Vous voulez quelques exemples ? Spinning hang 5 seat grab barspin to half packer to pivot to x-foot hitchiker, pedalling time machine, turbine crackpacker one foot to half packer sortie en jetage de vélo mais qui rentre miraculeusement !  Un style smooth, propre  et consistant comme c’est pas permis et je vous ai dis qu’il n’a pas plus de 4 ans de vélo cet Ostrogoth?

En 3ème ex-æquo, Jeremy Brosset
 et Thomas Noyer. Plus de réussite pour notre ami de Chambéry expert en décade foot jam mais moins de risque aussi donc égalité avec l’albigeois qui a quand même réussi à passer un jumplash to swith foot steam roller enchainé en crack packer et j’en passe et des meilleurs.

5e : Matthias Augris
, oui c’est bien un streeter et s’il ne s’était pas flingué un doigt, vous auriez aussi vu autre streeter de talent s’exprimer en flat : Maxime Charveron, dommage quoi. En général, les streeters assurent quand même et Matthias nous a quand même balancé un half cab 360 to manual to whooper et pas mal d’autres cochonneries dans ce style. La grande classe pour notre ami lyonnais qui a mis le feu aux poudrières.

The last but not least, j’ai nommé sa sainteté Stéphane Ferrard
himslef ! Toujours aussi original avec son style et ses tricks inimitables, du pedalling megaspin back au Inside elbow glide, on a eu droit à un vrai festival mais le Dourdan boy avait confondu démo et compète et nous a encore infligé une série de huit cent mille fire hydrant et autre megaspin floater… ça fracasse pour un show mais là on était en run et les juges (les autres riders) ont bien fait la différence. Enfin on ne se fait aucun souci pour le charismatique Stéphane qu’on reverra avec joie sur les prochains contests.

Le contest de park a clos l’évènement et a littéralement mis le feu à la Plagne avec un spectacle nocturne de toute beauté. Les riders (Georgy Doremus Maxime Charveron, Mathias Augris ou encore Geoffrey Thibaut pour ne citer qu’eux) ont vraiment assuré avec des tricks dingos (360 whip to bus pour Max par exemple).  Un grand moment quoi.

Un grand merci à Gérard Garcia et La Plagne pour nous avoir permis d’organiser une compétition de flat dans ce magnifique lieu et on sait déjà qu’on reviendra avec plaisir et pourquoi pas pour la version winter qui aura lieu en avril prochain ?

vues: 2392 j'aime: 0
     
Même sujet
Les Gpsy Feelin remportent l'Urban Plagne !

Les Gpsy Feelin remportent l'Urban Plagne !
On vous avait déjà parlé quelques fois des Gpsy Feelin, ce crew de jeunes riders de Val d'Isère, qui mêlent ski et snowboard, et créent tout au long de l'hiver des podcasts... Ils viennent de remporter l'Urban Plagne avec un nouveau cut décalé !

Urban Plagne, édition 7

Urban Plagne, édition 7
Urban Plagne, contest de BMX flat et street du 17 au 19 août 2011

Urban Plagne 2011

Urban Plagne 2011
Le teaser de l'évènement qui aura lieu du 17 au 19 août

Urban Plagne 2011

Urban Plagne 2011
Résultats du contest de flat avec une victoire de Matthias suivi de Quentin au meilleur de sa forme.




SUR LE FORUM