Accueil » FMX » ITW Rage'N'Respect
ITW Rage'N'Respect

ITW Rage'N'Respect

FMX
Gérald Sanfilippo nous parle de son crew à la française !

 

Gérald Sanfilippo est l’un de ces débroussailleurs du FMX français, un pionnier quoi…il faisait partie de la clique des Manu Troux, Cyril Porte et autres Jey Lamblin à l’arrivée de notre discipline dans l’hexagone. Du haut de ses 34 berges, le gaillard roule toujours et s’est d’ailleurs fait une béquille d’une autre planète il y’a quelques semaines, du genre hématome taille pastèque ! Mais aujourd’hui, ce n’est plus la course aux tricks son occupation première, non, c’est son crew Rage’n’Respect. Une belle petite équipe de riders français qui progresse bien vite : Nicolas Texier, Julien Mannon, Franck Bataille, Jean Bilusis et Gérald.

 

Rage’n’Respect, ça ne vous dit pas grand-chose encore, alors j’ai demandé à Gerald et à tous les lascars du crew de nous en dire un peu plus…

 

Agoride : Salut Gérald ! Alors je vais commencer par la base…Rage N Respect, pourquoi ce nom ?

 

Salut Thomas,

Rage ‘N Respect est une sorte de Yin et Yang version Rock ‘N Ride. Ce que je veux dire par là c’est que l’équilibre ne peut se créer qu’entre deux choses. Pour nous c’est la RAGE qu’il faut pour évoluer jusqu’au plus haut niveau et le RESPECT que l’on doit à notre sport.

 

 

Agoride : Comment cette idée de monter un Crew t’est venue ? Et comment as-tu rencontré les lascars qui font aujourd’hui partie de RnR ?

 

Tout c’est fait très naturellement. Sur mon parc, j’ai toujours accueilli du monde amateur ou pro, pas de détail ! C’est un sport individuel mais il se pratique à plusieurs sinon c’est vite ennuyeux. C’est d’ailleurs grâce à eux tous que j’ai toujours le plaisir de rouler aujourd’hui.

 

Pour résumer nos rencontres, j’ai accueilli Julien (Girondin) en 2006 car il voulait sauter sa première rampe, ensuite  j’ai rencontrer Franck (Marseillais) installé dans les Landes avec qui je roule au quotidien depuis ce jour, Nicolas (Charentais) que j’ai rencontré via mon pote Thomas Gaudin (BMX) un ami d’enfance de Nico et Jean (St Etienne) en mode road trip est passé par là en 2009  et ne nous a pas lâché depuis. En fait tous se petit monde c’est unifié en une vrai famille et nous avons commencé à rouler les uns chez les autres sans se quitter. Le crew c’est monté par la sélection naturelle en quelque sorte. Ces gars sont tous authentiques et ont la même vision du FMX que moi même si on est tous différents, alors c’était juste normal que l’on vive le truc ensemble, que je leurs serve de guide pour ne pas les laisser refaire les mêmes erreurs que moi.

 

 

Agoride : En temps que pionnier de la discipline, tu en as vue et fait de belles. Est-ce que tu souhaite garder et injecter une partie de cet esprit « pionnier » pour Rage’n’Respect ?

 

Oui c’est sure au début rien n’était standard (rampe sans rayon constant, bosse de réception trop petite…) nous laissions beaucoup de choses au hasard. On posait la rampe à 25 ou 30 mètres à l’œil et go !!! Nous avons servie à établir des normes pour notre sport. Maintenant nous avons des rampes standard et les distances de sauts qui y correspondent. Avant c’était vraiment « Freestyle » à ce niveau là. C’est la priorité pour moi aujourd’hui de préserver les gars pour ne pas les envoyer au « casse pipe ». De plus la prise de risques actuels est vraiment différente, ce n’est plus forcement le saut en lui même mais les figures qui sont bien plus engagées.

 

Ensuite, humainement parlant, beaucoup de valeurs des débuts se sont perdus entre business, soif de gloire, opportunistes dans le milieu... J’aimerai voir ce que le FMX Français serait actuellement si nous avions su nous préserver de tout ça. C’est tellement dommage, nous étions tous soudés et une personne très influente dans le milieu aujourd’hui nous à divisé pour mieux régner à l’époque (je suis sure que l’homme de l’ombre se reconnaitra). J’aimerai vraiment que l’histoire ne se répète pas. Alors ouai je souhaite revenir aux sources et ne pas perdre ce qui nous à rassembler au début, la passion et le partage. J’ai conscience du challenge mais au vu du noyau dur que nous avons créé et des personnes que l’on implique avec nous, rien n’est impossible.

 

 

Agoride : Quelle est LA notion de cet esprit la plus importante à tes yeux ?

 

Rester soit même et ne pas oublié d’où l’on viens.

 

 

Agoride : J’ai pu voir les riders du crew rouler à différentes époques, et là, j’ai vu la semaine dernière à la BDR Party que ça a vraiment progressé de tous les côtés ! Le Nico en flip seat grab, Julien et ses combos à ne plus savoir quoi en faire, Francky et ses « lâchés de Shima en Bataille » et Jano et ses nine o’clock à faire pâlir les plus grands. Comment expliques-tu cette progression fulgurante et surtout comment imagines-tu leur progression future ?

 

Actuellement sans prétention nous sommes plus que consistant et ce n’est que le début. Ils progressent tous vitesse grand V car c’est tout simplement le plaisir du ride et l’envie de faire mieux les uns que les autres qui les pousse. C’est une compétition contre eux même, rien de malsain là dedans. Ils roulent beaucoup et à plusieurs. Je pense que c’est la clé pour avancer vite. Il y a une entente parfaite entre nous tous et nous sommes complémentaires dans la manière d’aborder les choses.

 

Le future ??? Ils ont déjà tous beaucoup de gros tricks en regular, Nico a le flip et quelques bonnes variantes et les autres commencent à y penser sérieusement. Nico a mis la pression, affaire à suivre…

 

 

Agoride : Quels sont tes objectifs pour le RnR, à court, moyen et long terme ?

 

Pleins de truc top secret ahahah. A court terme comme à long terme c’est de préserver ce que nous avons, ça vaut toutes les démos et tout l’or du monde. Nous savons ce que nous valons, le problème c’est que certains ne le savent pas encore (rires). Ce n’est qu’une question de temps. Nous savions tous que cette année serait charnière. En attendant ça ride, ça prend du gros niveau et ça ne se prend pas la tête. De mon côté je fais de mon mieux pour qu’ils aient des partenaires et qu’ils soient tous sur de bon events en 2012. On a beaucoup de projets, tout ce que je peux dire c’est que vous n’avez pas fini d’entendre parler de nous.

 

 

Agoride : Merci pour l’interview Gérald et merci pour ce que tu as déjà fait pour le FMX et pour ce que tu vas faire. Si tu as du monde à remercier avant que je laisse la parole aux gaillards du crew, c’est le moment.

 

Je n’ai pas le sentiment d’en avoir fait beaucoup pour le FMX en tout cas pas assez à mon goût. Merci à toi Thomas pour cette interview. Keep it real !!!

 

Petit message à la clique. Merci à tous bandes de sales gosses, c’est un honneur pour moi que vous m’appeliez « PAPA » et de vous avoir à mes côtés.

 

Merci à nos femmes, nos parents surtout nos mères mais aussi nos amis et de nous supporter, c’est pas toujours facile pour eux.

 

Merci à Von Zipper, Ipone, Afam, Scratchi design de m’avoir fait confiance dès les débuts.

 

Et message à tous les kids qui ne savent pas où rouler, comment faire…contacter nous ! C’est ici que ça se passe.

 

Et surtout, gros message de soutient à la famille Jacquemin, aux bretons ainsi qu’à tous les gens touchés par le départ prématuré de Kevin. Jacko est dans nos cœurs pour toujours et on lui fera honneur !

 

 

Agoride : Bon Gégé, je te lâche pas tout de suite… c’est toujours un peu difficile de parler de soit, alors autant parler des autres, t’es pas d’accord ? Alors, comment est-ce que tu définirais les autres lascars du Rage’n’Respect ?

 

(NDLR : Chaque gars à parlé de ses compères, sans savoir ce que les autres ont marqué sur lui…un article inédit pour vous et pour eux !)

 

Jean Bilusis / Mr Propre, gros tricks et amplitude de malade, une allure innée sur la moto et Champion de France de réplique à la con. Ex : « La pétrolette c’est bien mais la rampe c’est d’trop ! »

 

Franck Bataille / Le trasher, pas matérialiste pour un sous, tout ce qui brille lui, il s’en fou. Ce qu’il veut c’est du ride, du ride, et encore du ride. C’est simple, c’est toujours le dernier à rouler quand tout le monde est sec. Il a un méchant répertoire « mais s’il te plait lave ta caisse mec ».  

 

Julien Mannon / La pile, ou l’homme aux milles tricots. J’ai rarement vu un gars avoir autant de tricks à son répertoire, il faut le voir pour le croire, ce mec là c’est une Playstation. Il a vraiment évolué ces derniers temps, comme il me dit « je bosse pas le flip alors faut bien que je fasse quelque chose ». Ouai mais détend toi Julien ahaha.

 

Nicolas Texier / Le perfectionniste, Nico a une amplitude maximum sur tout ce qu’il pose. La force tranquille mais surtout un gros coeur. Le cap du flip est déjà de l’histoire ancienne. Peut être que son passé de poney Pro rider l’a aidé ?

 

 

Agoride : Maintenant Francky, la parole est à toi ! Parle nous de tes compères.

 

Nico vu par francky  / Nicolaï niveau riding, ce mec est un perfectionniste. Quand tu roules avec lui, il est cool et motivant mais dans sa tête, c’est la guerre ! Surtout si ça ne veut pas rentrer. Dans la vie, c’est devenu un ami sur qui tu peux compter et avec qui j’ais pas fini de rigoler surtout après l’apéro quand il passe en mode « chinoiserie ».

 Texier + boite de cigares + alcool = haleine de poney.

 

Julien vu par francky / Juju, sur la rampe c’est un teigneux capable de tenter tout et aussi n’importe quoi ! Trop de Mx Vs Atv. Dans la vie c’est un gars cool qui ne tient pas en place : bécane, tattoo, guitare, batterie… Pas étonnant, ce vilain chaton ne fume pas, ne bois pas, mange pas trop gras…ce mec est un robot.

Mannon + pète au casque + 40 mètres à sauter = une bouche de drogué.

 

Jean vu par francky / Ah Jeanno, c’est du style à fond surtout les tricks au guidon (tsunami, 9 o’clock). Il manque un peu de roulage, il est tout seul en FMX dans son équipe de sangliers alcooliques. Dans la vie c’est un poto, de type bon vivant, il a toujours le mot pour rire, pas étonnant quand tu vois le BDR crew que des gars sympas et  marrants.

Bilusis + une shima + un barbecue +alcool = 3 kilos dans le week end.

 

Gérald vu par francky / Alors papa sur sa bécane c’est du tricks assurés en temps normal. Il est à la cool maintenant mais avec un peu d’émulsion tu peux tout lui faire sortir au vieux. Sinon on est super potes, en permanence ensemble à se marrer ou à rouler. Je lui dois pas mal. Depuis que je l’ai connu j’ai jumper des trucs énormes et sa tricote pas mal aujourd’hui. Merci papa Géraldo de Sanfilipp.

Sanfilippo + un connard + un épis de maïs = une droite dans la gueule.  

 

 

 

Agoride : Salut mon Jano, t’en penses quoi de tes collègues ?

 

Julien vu par Jean / Julien Mannon, AKA « Gulien », c’est une machine à tricks ce gars. J’ai jamais vu un mec poser autant de combos ! Son seul défaut : faudrait qu’il se mette à boire de l’alcool comme ça il s’arrêtera de faire du training quand nous on a la gueule de bois.

 

Nico vu par Jean / Nicolas Texier, AKA « Le petit Nicolaï », ce mec là me fout les boules !! Il envoi de plus en plus de trickos depuis qu’il a mis le flip…c’est mon idol !

 

Gérald vu par Jean / Gérald Sanfilippo AKA « papa » ! Un papi incassable qui envoi du gros tricko ultra propre. On voit qu’il a des années de ride dans les pattes. Il se donne à fond pour faire valoir nos valeurs du FMX français ! Revient vite papaaaaaa !

 

Franck vu par Jean / Franck Bataille AKA « La Bagarre ». Ce gars là me vend du rêve à chaque fois qu’il monte sur une Shima ! Un répertoire de tricks de folie et un style de démolisseur ! Faudrait pas lui mettre une tronçonneuse dans les mains ! Je lui souhaite un bon rétablissement !

 

 

 

Agoride : Hey Nico ! T’as un avis sur les gars du RNR ?

 

Franck vu par Nico / Mr Franck Bataille « patte de pie » est un spécialiste du lâché de Shima en mode enduriste dégueulasse ! Toujours vêtu d’une tenue de lumière, Francky nous vend du rêve avec le « Lagoupincar » et son chien ! Son riding technique et son déplacement en quinconce impose la rage et le respect. Bon rétablissement copain !

 

Jean vu par Nico / Mr Jean Bilusis « Jano » est perché en haut de sa montagne. Ce phacochère travail son style avec ses acolytes de la BDR. Le manque d’oxygène et le Jack lui permettent de réaliser ses tricks avec une amplitude surstylées ! Je lui décerne la palme de la connerie pour son sens de l’humour et ses expressions made in Loire.

 

Julien vu par Nico / Mr Julien Mannon « hyperactif du Shima ». Avide de risque, Juju préfère rouler avec des pneus supermotards, une roue avant pleine de jeu et un échappement libre. Son répertoire de trick est impressionnant, il touche à tout et brûle un plein à chaque session…une vraie machine ce petit !

 

Gérald vu par Nico / Me Gérald Sanfilippo « papa » n’hésite pas à se coller des grosses sessions Shima avec ses sales gosses et se prend régulièrement de gros volumes pour tester sa solidité ! Je remercie Gégé pour tout ce qu’il fait pour nous avec RnR…par contre, j’oublierai pas de si tôt le petit présent à côté de ma camionnette chez Mike. La vengeance sera terrible !

 

 

 

Agoride : Julien, maintenant, c’est à toi de balancer !

 

Franck vu par Julien / Francky il est à base de rock et ride jusqu’à plus soif ! Il a encore un peu de mal à contenir le vomito du matin mais il s’y entraine régulièrement.

 

Jean vu par Julien / Jano parle certes un dialecte spécial…mais dès qu’il monte sur la shima on comprend vite où il veut en venir. Un monsieur propre et poussé à l’extrême !

 

Nico vu par Julien / Nico est juste agaçant !  Pas content de tourner 350 flips par session, il se met des « attrape selles en air indien » (voir Jano) la tête en bas…comment s’il avait besoin de ça ! Salaud va !

 

Gérald vu par Julien / GG, c’est juste hallucinant de voir les whips qu’il balance et la motive qu’il a pour rider malgré son âge avancé (pas de précisions). Il faut dire qu’il s’entraine régulièrement avec Francky Bataille !

 

 

 

Merci les gars !

Article et photos : Thomas Deboos

 

Plus de photos sur la page Facebook TDMediahttps://www.facebook.com/pages/TDMedia/216677018347215

 

 

 

 

 

vues: 7486 j'aime: 1
     



SUR LE FORUM