Accueil » kite » Bodydrag
Bodydrag

Bodydrag

kite
Se faire tracter par sa voile : sensation de glisse garantie jusqu’au bout des doigts de pieds !



1- La phase de glisse dépend de l’amorce de la manœuvre :
Beat déboule plein pot vent de travers, bras bien fléchis. (si l’on part en catapulte, on peut toujours contrôler en ouvrant la voile)









2- Il commence par le pied avant, en prenant appui sur le dessus du pied pour stabiliser sa direction. La voile reste bien bordée pour garder de la puissance. Surtout, allez-y tranquillement. C’est pas tout, il faut maintenant mettre le pied arrière.







3- Le moment fort du bodydrag : pouvoir glisser à côté de son flotteur…
Beat sait comment faire durer le plaisir : son gréement est resté bien à la verticale, ses bras fléchis, il se suspend complètement au wish et ne laisse traîner que ses pointes de pied.








4- Il est également important d’abattre tout au long de la manœuvre afin de garder de la speed.
Notez la position du corps : complètement allongé pour offrir le moins de résistance possible.








5 - N’attendez pas que la planche aie perdue toute sa vitesse pour remonter ! Dès qu’on sent qu’on perd de la puissance, c’est qu’il est temps de revenir à bord.
On commence par la jambe arrière, qui vient chercher l’arrière de la planche et ensuite la jambe avant ; bras et abdos sont sollicités au maximum.









6- Vous êtes remontés à bord. Mission « rinçage » accomplie !







PA D’Bois


La vidéo


vues: 784 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM