Accueil » kite » Mark Shinn
Mark Shinn

Mark Shinn

kite
Interview exclusive du tout nouveau champion de monde de Kiteboard. Son sacre date de quelques jours, l'interview est déjà là !



En ce moment, tu es n°1 sur la coupe du monde, et il y a de bonnes chances que tu deviennes champion du monde cette année. Ca fait quoi ?
Je n'y pense même pas pour l'instant... Je continue à voyager et à participer aux compétitions.
Dans quelques semaines, je retournerai chez moi à Tenerife (Canaries), et alors je pense que j'aurai enfin un peu de temps pour revenir sur cette saison incroyable. A vrai dire, je suis complètement surpris et bouleversé par tout ce qui s'est passé.



Qu'est ce que tu penses du (ou des) tour(s) ? Ce serait mieux d'avoir un seul bon tour que deux qui se tirent la bourre, non ? Comment améliorer cela ?
Pour sûr la meilleure chose serait d'avoir un seul grand tour commun à tous, mais en avoir deux, ce n'est pas si mauvais non plus. Les deux tours bossent très dur pour améliorer les choses, et nous avons tous vu de réels progrès cette année, tant dans le domaine de l'organisation des épreuves que de la couverture médiatique. Je pense que les deux organisateurs (Fred pour le KPWT et Mauricio pour le PKRA) ont fait un travail incroyable. Mais le problème principal reste les critères de notation de ce sport jeune. Quelle est la place pour le style personnel de chacun ? Il n'y a pas de réponse simple, et il faudra certainement du temps avant de trouver le système idéal, s'il existe...



Que penses-tu des filles dans ce sport ?
Il semble qu'il y ait beaucoup de filles impliquées dans le développement de ce sport et dans sa pratique. Tout ceux qui ont pu voir Cindy Mosely rider pourront témoigner que son niveau est incroyable. Certainement plus proche du niveau des hommes que dans n'importe quel autre sport extrême. Il y a définitivement une belle place pour les femmes dans ce sport, car il y a beaucoup plus de technique nécessaire que de force. Personne ne s'en plaindra !



Le Kiteboard est toujours très populaire auprès du grand public, mais certains disent que le kite ne peut pas se développer beaucoup plus pour des raisons de sécurité, de bons spots, de coûts... Qu'en penses-tu ?
Le Kite va continuer à se développer à grande vitesse, car il y a une telle quantité de bons spots praticables partout dans le monde. Il n'y a pas besoins de conditions véritablement spécifiques pour pratiquer le Kite. De l'eau, un peu de vent, suffisamment d'espace pour décoller, et c'est bon !
Il est possible de voir la croissance de ce sport ralentir un peu sur les plus gros spots parce qu'ils sont saturés, mais la possibilité de croissance partout ailleurs est quasi illimitée. La pratique du Kite ne fait que commencer, et il faut s'attendre à une croissance soutenue pour les années à venir...



Comment vois-tu le développement de ce sport en termes de ride (tricks, style...) ?
J'aimerais bien le savoir, comme ça je pourrais prendre de l'avance ! Mais je pense que le Kite va devenir de plus en plus " personnel " et qu'un grand nombre de styles différents vont se développer, car il y a mille façons de développer le Kite et de rider. Je pense que les tricks sans la board aux pieds vont continuer à se développer, car c'est une réelle spécificité du Kite. En plus, tout le monde s'éclate avec ça, quel que soit le niveau... Il semble également que l'influence du wakeboard s'amoindrisse en ce moment, mais je ne serais pas étonné que ce mouvement revienne d'une manière différente dans le futur.



Tes débuts sur l'eau ?
J'ai grandi en Angleterre où j'ai fait de la voile depuis le plus jeune âge. Vers quinze ans, je me suis mis au surf puis au windsurf, ce qui est devenu ma passion. En 94, j'ai commencé la course et j'ai fini 2ème amateur, pour ensuite continuer en pro en Angleterre. Mais j'ai décidé d'arrêter en 98 pour aller habiter sur Tenerife aux Canaries et juste naviguer pour le plaisir... C'est à ce moment que j'ai également commencé à travailler pour D'Light boards.
Ensuite, j'ai vu des touristes français faire du kite ici aux Canaries en 99, et j'ai tout de suite eu envie d'essayer. La pratique de kite a pris de plus en plus d'importance pour moi, ne faisant plus du windsurf que deux ou trois fois par mois. En fait, le kite offre tout ce que l'on peut attendre d'un sport nautique : surfer les vagues, cruiser au large et faire des jumps monstrueux.



Est ce que tu pratiques toujours le windsurf ? Penses-tu que le Kite soit un bon complément au windsurf (et vice-versa), ou c'est tout simplement un sport complètement différent ?
Je pense que le Kite peut être un bon complément à la pratique du windsurf, comme n'importes quels sports peuvent d'ailleurs être complémentaires. Au final, le Kite a sa propre identité en tant que sport, et ceux qui sont impliqués à 100% n'auront pas besoin d'autre chose.
D'un autre côté, pour ceux qui aiment la variété, la combinaison avec le windsurf est parfaite d'un point de vu vent faible / vent fort... Je ne windsurfe plus moi-même, mais c'est plus une question de temps qu'autre chose...



Est-ce qu'être Kiteboarder pro te permet aujourd'hui de bien vivre ?
En tout cas, je n'ai pas de Ferrari si c'est ce que tu veux dire (rires) ! Je voyage toute l'année avec ma petite amie Flo, et nous avons une vie confortable. Pas extravagante, mais réellement confortable... Je n'ai pas besoin de plus, nous vivons un rêve ! Ce lifestyle est fantastique, même si les voyages deviennent pénibles. Je n'ai pas vu ma maison depuis 4 mois, et je commence à avoir le mal du pays...

Est-ce tu rêves de certains kite-trips quelque part sur la planète ?
Maintenant, je rêve de rester un peu à la maison à Tenerife pour me reposer un peu. Je pense faire un trip en janvier, mais je ne sais pas encore où...



Tu étais un windsurfer. Tu es maintenant un kiteboarder. Si tu ne l'étais pas, que ferais-tu ?
Je serais dans l'eau pour sûr ! Toute ma vie je l'ai été ! J'ai déjà navigué des dingys, des yachts, des catamarans, fait du wind, du kite, du kayak... Que des sports marins ! La mer semble avoir une part importante dans ma vie, et je ne vois pas pourquoi ça changerait un jour. Jamais !

Un dernier mot ou des remerciements ?
La liste est longue ! Tout d'abord, Flo, car c'est elle qui me pousse en permanence dans ce que je fais. Ensuite, mes parents qui m'ont toujours soutenus. Enfin, O'Neill et Naish, mes sponsors depuis toujours. Et tous mes amis qui n'ont que faire des résultats de compétitions, et qui voyagent avec moi juste pour s'éclater !

Texte : Vince
Photos : John Carter / O'Neill
vues: 797 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM