Accueil » kite » Ponch
Ponch

Ponch

kite
Voici un move qui fait partie du répertoire des meilleurs Freestylers mais qui s’avèrent également être l’un des plus difficiles à poser. Découvrez ce Goiter sur eau plate vraiment impressionnant.

Intro.
Kevin Ponitchera fut précurseur en la matière (d’où le nom : « Ponch ») et a commencé à envoyer cette transition issue du célèbre Goiter que balançait sans relâche un certain Dave Kalama il y a quelques années dans les vagues d’Hoopika.
…Sauf que Ponch pour le coup a commencé à le « claquer » sur eau plate.

Autant vous prévenir, il s’agit là d’un move qu’on ne réalisera sans doute jamais !
Mais pour les plus téméraires d’entre nous, quelques explications étaient quand même nécessaires.

Le Ponch est un move assez violent, qui demande réactivité, engagement et qui requiert un bon échauffement au préalable tant le déhanchement est important !

Aux commandes, le tout jeune et non moins talentueux Anglais Robby Swift. (5e au général provisoire Freestyle PWA).




1- Départ plein pot travers/largue. On a bien sûr repéré un gros clapot pour décoller. Remarquez bien la voile, assez ouverte et déjà inclinée au vent. Robby est prêt pour donner son impulsion. La vitesse d’exécution est primordiale.







2- Il faut réussir à se déhancher le plus possible et balancer littéralement son gréement vers le vent pour que la voile prenne à contre. Le point d’écoute doit passer l’axe du vent. Le bas du corps suit, jambes bien fléchies. Soyez super vif ; il faut s’engager à 100% !






3- Le mât peut planter, ce n’est pas grave. Si vous arrivez à ce stade, le plus dur reste à faire…en effet, la voile est quasiment couchée sur l’eau et va falloir tout donner pour la redresser.








4- Il est important de rester très tonique. Si vous avez réussi à vous « extraire » de l’eau et prendre de la hauteur, la planche n’a pas encore touché l’eau. C’est tant mieux car autrement, la fin du move est quasiment infaisable.








5- Tout va très vite et la réception sollicite énormément les jambes. Pression maxi dans les straps ! Le rôle du bras avant est capital : en tirant de toutes ses forces, Robby réussi à refaire sortir le mât de l’eau.






6- Le vent va reprendre progressivement dans la voile. Il ne faut pas lâcher !





C’est gagné !






PA D'Bois
Images: SportshowsTV / PWA

La vidéo


vues: 435 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM