Accueil » skate tricks » Flip back lipslide
Flip back lipslide

Flip back lipslide

skate tricks
Si tu sais faire grind, il est temps de passer à autre chose.



Et si tu sais pas faire grind, le flip back lip, c'est possible quand même. Toi-même tu sais. T'as pas de rail par chez toi ? Mais c'est pas grave, mon pote, tu fais ça sur le trottoir. C'est pareil. Là, pour l'exemple, on a un petit rail, un petit truc de pédé, c'est pour l'exemple, hein, on sait bien que tu ne va pas en rester là, toi, derrière ton ordinateur.


Depuis qu'on n'a plus besoin de savoir faire un ollie pour faire flip, j'imagine qu'on n'a pas besoin de savoir faire front boardslide pour faire back lip. Moi, je dis ça, de toute façon je sais pas le faire le flip back lip. Je ne saurai jamais le faire même. Mais je suis journaliste, c'est mon métier de parler de trucs que je ne maîtrise pas. Et je le fais à fond. Intégrité oblige.


Dans des cas comme celui-ci, il faut enquêter, il faut ouvrir le carnet de numéro de téléphone à la rubrique « skateur sponsorisé ». Le « skateur sponsorisé », lui, il sait comment ça marche les tricks comme ça. En principe. « Ah ouais, le flip back lip, ben euh, comment dire... sur rail ? ouhlà, attend, euh... je l'ai pas fait depuis longtemps, là, je me souviens plus trop... tu devrais appeler bip, c'est un spécialiste »


« - Allo, ouais, tu fais flip back lip ?
- Oui, oui.
- Comment tu fais ça ?
- Ben euh... tu vois, tu sais faire flip back ? et back lip ? ben là, c'est la même chose... tu fais les deux en même temps...
- Mais encore ?
-ben, j'peux pas trop t'dire, là, j'ai une cheville depuis 3 semaines, je suis pas à fond de skate, j'me souviens pas, tu devrais appeler bip, il parle mieux... »


« Allo, j't'ai pas déjà vu faire flip back lip ?
- ouais, ouais, en effet, j'le rentre.
- Comment on fait ?
- Euh... sur un rail plat ? non ? en descente ? ah... Ben c'est pareil que sur plat mais en descente.
- Ah ok. »




Je tais les noms par respect pour les interviewés, et pour ne pas fragiliser des carrières déjà précaires mais je crois que j'aurais mieux fait de demander à un petit jeune dans la rue. Il y avait bien une solution. Celle de téléphoner directement à Dany Hamard mais je n'y ai pas pensé. Et là, je n'ai plus le temps de le faire. C'est ballot. C'est pas très pro. Il est mauvais ce texte, hein ? C'est ce que je pensais. Dans ces cas-là, rien de tel qu'une petite pirouette pour s'échapper par la porte de derrière. Un proverbe : « l'homme blanc a une montre, mais il n'a jamais le temps ».


Cliquer sur le gif pour voir la vidéo de Dany Hamard :




Pif
Séquence : Deum.
Merci à Dani Hamard.
vues: 2199 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM