Accueil » skate tricks » Nollie nose grind
Nollie nose grind

Nollie nose grind

skate tricks
C’est pas mal à la mode en ce moment. De toute façon, comme c’est plus dur, le nollie, c’est forcément à la mode. Et c’est pas moche.



Ça demande un bon niveau technique, disons 8,5/10 ou un acharnement de funambule pour rentrer cette manœuvre. Ça relève de l’équilibrisme parce que si ce n’est pas trop compliqué de se poser sur le curb en ollie, ça devient franchement complexe de glisser en nollie. Brandon Biebel s’en fout, il est américain, c’est un clown né.





Arriver vite avec la jambe avant souple pour ne pas planter sur le plan incliné. Inutile de préciser qu’il faut posséder le nollie dans son sac à tricks.




Au niveau du placement, c’est bien d’être proche du curb, contrairement à un nollie nose slide. Nollier le bazar suffisamment haut pour passer au dessus de l’arrête.








Avant de se poser sur le rail, c’est pas mal d’avoir lu le « manuel du cheminot », histoire d’appliquer le chapitre 3 : poser l’essieu sur le rail et le faire avancer grâce à la force centrifuge.













Quand il y a contact métal/métal, il est bon d’assouplir cette jambe avant pour sentir la chose. Les erreurs classiques consistant à bloquer le truck. Si on n’y arrive pas, abandonner rapidement, ce n’est pas grave, vous avez déjà pas mal simulé sur le spot.







Ensuite, c’est de la danse, agiter les bras en l’air, dandiner le bas du dos et attendre la fin.

















Renollier un coup pour sortir et dire que c’est naturel chez vous, vous êtes un enfant de la balle. L’itinéraire d’un enfant gâté, kôa.


Vidéo



Images de Fabien Le Toulec

vues: 1251 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM