Accueil » skate videodrome » Skate - Drive
Skate - Drive

Skate - Drive

skate videodrome
My life in skateboarding. Un film de 40mn sur Mike Vallely. Non ce n’est pas ennuyeux, c’est même plutôt bien.

Mike, ma vie, mon œuvre.
Ça commence par « Skateboarding saved my life » et ça se termine par “je fais ce que je fais, ce suis ce que je suis. Mon nom est Mike Vallely. Je suis un skateboarder » On ne vous le fait pas dire, c’est inquiétant aux premiers abords, ça sonne comme une mauvaise autobiographie de Marcel Dessailly. Mais en fait, on se laisse facilement transporter par ce documentaire très bien réalisé par Mark Jeremia.

Drive, c’est presque un film : tourné en 16mm, des plans où l’esthétique est poussée, un système narratif carré. C’est un peu un pari de faire une vidéo entière sur Mike Vallely, parce que ce n’est pas le skateboarder qui attirera le plus d’acheteurs, mais c’est le dernier des dinosaures des années 80 encore en activité. Et puis c’est un personnage quand même ce gorille de 90kg avec sa tête de poupon.

03149_vP.jpg
En tout cas, on ne s’ennuie pas pendant les 40mn de vidéo. Le 16mm et la musique finalement plus calme que ce à quoi on pourrait s’attendre donnent un superbe résultat. Certes les commentaires de Mike sont paternalistes à mort, ou tombent dans le cliché américain larmoyant comme on les aime (genre « ma famille, c’est ce qu’il y a de plus important » ou « si tu veux y arriver, tu peux le faire, regarde moi, je suis parti de rien »). Tout est en anglais non sous-titré évidemment mais c’est bien, ça fait bosser un peu.


Mark Jeremia a passé du temps à suivre Vallely et ça se ressent, il y a énormément de bon footage et des trucs assez attendrissants, comme la séquence où le nounours rend visite à un gamin atteint de leucémie, et qu’il lui fait une démo devant ses potes, avant de lui filer des boards, des roulements et tout et tout. Il est comme ça Mike Vallely : un gros cœur dans une armure tatouée.

Niveau skate, ça bastonne quand même pas mal, avec des lignes toujours aussi rapides, et des tricks originaux, à base de no comply, gros mute et 3.6 flip indy bien fat. On ne s’ennuie pas je vous dis. Donc si vous aimez Mike Vallely, si vous aimez les sentiments, si vous aimez le cinéma, ou si vous aimez tout simplement le skateboard : vous pouvez tenter votre chance avec Drive.

Pour commander, cliquer chez X-Treme Vidéos

vues: 1111 j'aime: 0
     
Même sujet
Skate - Hallowed Ground

Skate - Hallowed Ground
En relisant mes notes sur le calepin, je me suis rendu compte que j'ai écrit « Super session à... » pour chaque part.




SUR LE FORUM