Accueil » skate videodrome » Skate - Opinion : To each his own
Skate - Opinion : To each his own

Skate - Opinion : To each his own

skate videodrome

La vidéo Globe est pleine de soleil, ça vous étonne? Bon, pas d’emballement, 200 boules, c’est moins cher que de partir en vacances mais c’est pas aussi bien.

 

29/01/02

Durée : 30mn
Prix : 30€
Genre : Technique australo…pithèque

« Opinion, chacun la sienne », c’est la vidéo Globe de cette année. La marque de grolles australienne a tenté de faire comme ses congénères, c’est à dire une vidéo de marque avec du temps et des bons skaters. Le team Globe s’est enrichi ces derniers temps, on y trouve maintenant les anciens de la vieille : Rodney Mullen, Chet Thomas, Gershon Mosley, Ben Pappas, Danny Gonzales et des nouveaux ou du moins pas vraiment anciens : Chad Fernandez, Ryan Kenreich, Matt Mumford, Jayme Fortune

Comme d’habitude, les séquences sont organisées par rider. Ouverture avec Chad Fernandez et son style appliqué, voire mécanique tellement il est propre et semble avoir répété ses tricks des milliers de fois. En tout cas, ça envoie un peu et c’est dans la tendance. Jayme Fortune suit derrière. Il n’est pas monstrueux mais attention le switch, par moment on a même du mal à savoir s’il est goofy ou regular. Gershon enchaîne avec une part qui nous ramène un peu 4 ans en arrière. Il a un style assez marrant avec sa petite taille et ses baggies 3XL. En tout cas, il n’est pas super ample mais il privilégie les enchaînements techniques, avec du switch lui aussi.

Là, on se dit qu’il faudrait que ça accélère un peu. D’autant que la bande son n’est pas à la hauteur. Ryan Kenreich, l’ami des bêtes, un des premiers skaters à avoir été sponso par Dragon Optical, montre ce qu’il aime faire, ça s’appelle nollie flip back et il maîtrise le sujet, pas de problème. Danny Gonzales nous gratifie de sa part gonzo avec des vieux tricks toujours agréables à regarder. Il a l’air sympa ce type.

Ensuite, on passe tous les techos, jusqu’à Matt Mumford, qui est le seul gars à astiquer véritablement les barres chez Globe. Il envoie des trucs phénoménaux, notamment ce boardslide pour descendre de l’appartement du premier étage. Combien de marches ? 1, 2, 3, 4….12, 13, on ne sait pas vraiment mais c’est méchamment haut. Et la part reine, la dernière est évidemment pour Rodney Mullen, technicien de pointe du skateboard. Personne ne se servira de sa board comme il le fait. Des tricks impossible à classifier, et encore plus impossible à reproduire, tout ça avec le sourire et une visible passion inaltérable pour la planche qui roule. Ça fait plaisir à voir.


Conclusion : La vidéo Globe n’est pas mauvaise grâce au skaters qui s’y trouvent mais le montage, la manière de filmer, la bande-son et cette sensassionalisation du banal sont quelque peu énervant. C’est comme si on devait s’émerveiller sur des trucs tout à fait ordinaire, par exemple sur cette interview de Chet Thomas, façon « Qui veut gagner des millions ». Enfin, ne nous emportons pas. Chacun son opinion, hein.


Pif

 

vues: 1151 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM