Accueil » skate videodrome » Transworld : First Love
Transworld : First Love

Transworld : First Love

skate videodrome
La vidéo Transworld, celle avec Romero et Salazar, tu sais?

015325_vP.jpg

Producteur : Transworld
Réalisation : Jon Holland, Jason Hernandez
Les Colt Seavers : Shiloh Greathouse, Richard Angelides, Omar Salazar, Leo Romero et Ryan Gallant. Et quelques autres pour un montage rapide.
Genre : style
Durée : 25mn de skate
Prix : 35€

En gros : La réputation des vidéos Transworld n'est plus à faire. C'est souvent le haut de l'affiche en ce qui concerne les riders et le nec plus ultra en ce qui concerne la réalisation. Et pourtant, cette First Love déçoit un peu. Le skate y est toujours incroyable mais ce n'est pas vraiment la furie. Moins bandant que la Free your mind par exemple, ça donne moins envie de skater. En tout cas au début. Richard Angelides et Shiloh Greathouse ont beau enchainer les tricks, ça manque un peu de style et de vitesse (sauf sur le gap switch front wheeling reverse dans la descente, là, ça siffle dans la salle). On sent vraiment la différence quand le montage random mode arrive avec Janoski, Paul (dé)Shier, Tim O'connor, Bucchieri, Daewon, Haslam... Ensuite, Omar Salazar s'y met et là, ça s'excite un peu dans le caleçon : une part à se repasser en boucle. Parce qu'il va vite, qu'il fait du downhill, du rail, du tech, du curb, du plan incliné, du gap, drop-in. Putain, ouais du drop-in, plus couillu encore que Bam Margera (je mets Margera, c'est pour les mots clefs, comme ça, tout ceux qui vont taper « Margera » sur gogol vont arriver sur cette page. Malin, hein ? Margera). Ryan Gallant, c'est pour les tek-tek, pour ceux qui aiment la propreté St Marc, pas une trace de cafouillage. Le hardflip reverse front en transfert, là, j'ai failli pleurer. Et puis je me suis dit que Bam Margera les faisaient mieux. Mais quand même, j'ai réfléchi et je me suis dit que Ryan Gallant me faisait penser à Matthieu Levaslot pour la précision des tricks. Oui, c'est vrai, c'est valorisant pour Ryan. Et enfin, vient la part de Leo « pop out sur les rails » Romero. Trop fort. Plus fort que Bam Margera même. Rien que le premier tricks : un ollie !!!!!! un mouta foukine ollie de marches avec un trottoir derrière !!! Dediou.

Le maillon faible : y'avait pas Bam Margera !



pif.

vues: 3360 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM