Accueil » Skate » Championnat de France
Championnat de France

Championnat de France

Skate

La première était pour Nantes. Du monde, des skaters par paquet, des cris et un bon niveau pour l’ouverture de la saison.

Pour cette première étape du championnant de France, c’est la ville de Nantes qui accueillait les skaters venus de toute part. Il fallait se décider entre Nantes et le Street Team Challenge de Glissexpo à Grenoble. Nous, on a fait les deux parce qu’on a mis au point un télétransporteur portatif (assez pratique pour voir sa maîtresse et sa femme dans la même soirée).
Dès notre arrivée, nous sommes pris en charge par l’équipe de l’organisation du contest. Accueil irréprochable, les nantais savent recevoir. Ou alors, c’est nous qui sommes des stars. C’est vrai que la limousine était peut-être en trop, mais on apprécie.

Malgré l’absence des icônes de la capitale L.A. (Loire Atlantique), que sont Thibaut Fradin et David Couliau (ils étaient à Grenoble, on ne peut pas tout faire), le niveau était au rendez-vous et l’ambiance était particulièrement chaleureuse. C’était moins compète qu’on aurait pu le penser ; tout le monde encourageait tout le monde, et on a encore le bruit des planches qui claquent sur le bois –très beau bois d’ailleurs- et sur le béton –très beau béton d’ailleurs-
George Agonkouin
 
C’est lors des demi et des finales que les skaters se révéleront véritablement. Pendant les trainings, impossible de dire qui avait fait quoi tellement les tricks étaient replaqués dans tous les coins du park. Chacun préparant son run avec le plus de sérieux possible et les autres s’occupant à rentrer les gros tricks pour la caméra (et pour leur ego). George Agonkouin, de Nice, offre ses flips nose slide et ses flips fs boardslide à qui voulait le voir. De son coté, Antho Lopez tentait comme un monomaniaque de rentrer son nollie flip back sur l’énorme pyramide. A vous de voir la vidéo pour savoir si c’est passé. Karim Chérif claquait ses bs tailslides sur le gros rail, parfois en spin à la sortie. Et on aura même l’occasion de voir YMCA en sw fs boardslide (Pouchtouf -LE speaker officiel de toute les manifestations skate de bon goût- en plein revival).
 
Si on tourne la tête, on voit que d’autres skaters se font remarquer, comme Wilfried Petrucci qui tente le transfert entre la maxi et le bowl. Malheureusement, il ne le rentrera pas mais ça chauffait dans la salle. Les cris des 1800 visiteurs (chiffre officiel, agréé par les force de l’ordre, la préfecture et Ouest France) ont bien servi pour faire monter la sauce. Pendant son premier run de demi, Phil Amar, Lille representasse yeah mec, fournit un run quasi parfait, le plus complet du week-end : nollie sur la pyramide, nollie front en retour, crooks, nollie boardslide… Résultat, il termine premier des qualifs mais il ne rééditera pas son exploit (trop de fête le samedi ?) et ne finira que 5ème. Le dimanche appartient à Antho Lopez, c’est lui qui rafle la mise avec un run haut et tech.

Chez les moins de 17, c’est Dany Hamard qui met tout le monde d’accord avec une sacrée décontraction. Avec un run à base de backfoot flip, flip bs 5-O et on en passe, on peut être certain que la relève est assurée.
Pour ce qui est de la rampe, on ne sait pas ce qui s’est passé.
Phil Amar en crooks
 
Un grand merci à tout l’équipe du Hangar, grâce à qui le week-end s’est déroulé dans les meilleures conditions.

Pour les résultats officiels, ce sera la semaine prochaine. La transmission entre Nantes et Paris ayant été interrompue.

Fabien
 

 

vues: 1261 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM