Accueil » Skate » Simon Tual
Simon Tual

Simon Tual

Skate
Vous souvenez-vous de la phrase "Ça fait 10 ans qu'on déchire dans l’underground" ? Simon, ça ne fait pas 10 ans mais pour le reste, c'est du vrai.

D'où viens-tu et quel âge as-tu ?
J'habite à Vigneux de Bretagne, un village près de Nantes. J'ai 18 ans. Je skate depuis 5 ans.


Pourquoi n'a-t-on jamais entendu parler de toi jusqu'ici ?
Je n'ai pas vraiment eu l'occasion de voyager en France et je suppose que je n'ai pas assuré dans les contests où l'on aurait pu me remarquer. C'est vrai que je ne casse pas des briques dans mes runs.

C'est la première fois que tu viens à Paris, comment as-tu ressenti cette expérience ?
En fait, c'est la première fois que je viens aussi longtemps pour skater. Ça a été une bonne expérience. Le fait d'y venir pour filmer n'a pas été source de stress, d'ailleurs je n'ai pas besoin d'une caméra braquée sur moi pour me chier dessus. J'ai dû apprendre à placer mes tricks sur des spots plus gros que d'habitude. Sinon, j'ai pu voir que le business du skate à Paris n'a rien à voir avec celui de Nantes.


Aimerais-tu continuer dans le skate ? C'est un milieu qui t'attire ?
Je continuerai longtemps je pense, même si je suis amené à prendre du recul, surtout par rapport à ce qu'implique le sponsoring. Je skaterai sûrement moins fréquemment.
Vivre du skate doit certainement être une expérience enrichissante mais ce n'est pas quelque chose que je peux envisager pour l'instant, vu que je me suis engagé au niveau scolaire et surtout parce que j'ai peur de ne pas en avoir les capacités. Mais peut-être que j'aurai un métier en relation avec le skate.

Quel type de skate pratiques-tu et pourquoi ?
Je suis plutôt technique. Je ne pourrais pas vraiment expliquer pourquoi. J'ai probablement été influencé à mes débuts par des skaters plus expérimentés à Nantes.

La dernière vidéo qui t'ai marquée, un skater en particulier ?
Dernièrement, la PJ Ladd. Je n'ai pas vraiment de skater favori, j'aime assez Luy Pa Sin, pour son style.

On a l'impression que tu traînes toujours les pieds, on dirait que tu n'es jamais motivé. Tu skates souvent ?
Je n'ai pas l'impression de traîner les pieds, mais je suis plutôt du genre à cacher ma joie. La motivation, en général, je l'ai. Le skate reste pour moi un moyen de me détendre et d'oublier l'école.


Tu as à cœur de faire des tricks que personne ne fait, tu veux être original ?
Je ne crois pas faire des tricks que personne ne fait, et je ne cherche pas particulièrement à être original. Chacun a des facilités pour certains tricks, donc chacun peut avoir son originalité.

Est-ce qu'il y a des tricks que tu ne rentreras jamais ?
Oui, j'ai l'impression, mais tant pis, je m'en remettrai.

Tu ne sembles pas être dans un délire défonce, t'es pas un mec marrant ?
Non, je en suis pas un mec marrant, je suis plutôt déprimant.

Tu as des autres passions ? Les filles ?
Je ne sais pas, j'aime bien faire du vélo, mais attention, du VTT !
Bon, les filles, pour en parler, je choisirais une citation de Franck Dubosc : « Les filles, elle me font beaucoup de mal, et moi, j'ai beaucoup de mal à me les faire »

Quelqu'un à remercier ?
Les gens qui m'aiment et surtout ceux qui ne m'aiment pas. Je remercie aussi Plex et ma famille.


 

 

 

 

vues: 3582 j'aime: 0
     
Même sujet
Supercross de Bercy

Supercross de Bercy
28, 29 & 30 octobre... Bercy approche ! Et chez participants, organisateurs et fans, la tension monte...




SUR LE FORUM