Accueil » Skate » La vida local
La vida local

La vida local

Skate
Nouvelle rubrique dédiée à ceux qui se bougent à un niveau local pour faire avancer le bazar. Premier entretien : l'Oise avec Arturo de l'asso Atom et du shop LR.

Bonjour Arturo, racontes-nous un peu d’où tu viens (âge, ville, intérêts..) et comment tu en es venu à ouvrir ton propre shop ?

J'ai 25 ans et habite dans la région Creilloise dans l'Oise. Mes principaux centres d'intérêts sont le skate et le web. L'idée de monter un skateshop était déjà ancrée dans mon esprit dès l'adolescence, avec un groupe de potes nous imaginions souvent un avenir idyllique, nous rêvions de gérer un gros skatepark indoor avec un shop à l'intérieur, écrans géants, McDo sur place... c'est beau la jeunesse!

Un peu de temps est passé depuis et chacun a évolué, j'ai roulé ma bille en tant que développeur web dans diverses webagency pendant plus de 5 ans. Une fois avoir acquis de l'expérience et un peu d'argent de côté, j'ai voulu me lancer dans l'aventure. Une aventure combinant mon métier et ma passion.


Comment s'organise la scène Skate dans L’Oise ?
Malheureusement, le département de l'Oise n'a pas été très riche en évènements skate jusqu'à la fin de l'année dernière je dirais, sûrement du au manque de riders, à la fermeture de tous les skateshops et aux multitudes de skateparks vandalisés ou non restaurés. Mais depuis cette année, la mode du skate revient au goût du jour et plusieurs associations commencent à faire bouger les choses et vont sans doute continuer dans ce sens à l'avenir. Je pense notamment à FTBX qui vient de lancer son nouveau portail on-line sur le skate Picard (CF :
http://sk8picardie.free.fr/j15/ ) et l'association « ça roule à Compiègne » (CF : http://www.carouleacompiegne.fr)


Il se trouve que tu es assez actif dans la scène Skate de L’Oise, tu animes une association «  ATOM » dont le but est de rassembler les skateurs. Parles-nous un peu de tes actions, tes missions dans le cadre de cette asso ?
Pour l'instant, nous sommes le seul skateshop dans tout le département, même si notre boutique est uniquement en ligne, nous avons un bon soutien des riders locaux qui constituent une bonne partie de nos clients.

Mis à part le skateshop, je souhaite réellement faire évoluer le skate comme un vrai « sport » reconnu. Pour ça, il n'y a qu'une seule solution, faire ça dans les « règles »  et commencer un dialogue de fond avec les municipalités pour faire changer quelques mentalités.

Avec des amis de longue date nous avons donc monté une association
ATOM Skateboard affiliée à la FFRS (Fédération Française Roller Skating) dans l'espoir d'aller de l'avant, récolter des fonds, monter des projets de skateparks, organiser des sorties groupées...etc.

Aujourd'hui, nous proposons  à nos adhérents de participer à des sorties régulières sur des spots reconnus ou de bon skateparks (Cosanostra, Halle de Glisse Lille, Skatepark du Val d'Orge...etc) . Pour les plus jeunes, nous sommes en train de mettre en place des sessions encadrées dans les parcs locaux et des journées d'initiations.


Quels sont vos projets pour l’avenir, vos ambitions ? Comment comptez vous développer le skate dans cette région relativement peu urbaine ?
Dans un premier temps, nous voulons faire adhérer un maximum de skaters, car plus on est de licenciés, plus nous pourrons démontrer le sérieux de l'association. La licence est le seul moyen qu'a l'état pour comptabiliser le nombre de pratiquants réels. Ensuite, ce sera principalement développer les zones de pratiques, créer de nouveaux skateparks potables ou bien même des structures mêlées au mobilier urbain... le rêve de plein de skaters.

Est-ce que vous organisez des contests ou des évènements ?
Au moment où je vous parle, nous sommes en plein dans les temps forts. L'été grouille d'évènements de skate, de démos, de sessions, et de soleil! Et effectivement, nous organisons actuellement le
Chantilly Skate Contest prévu pour le Samedi 16 Juillet 2011 au skatepark de Chantilly.


Comment se passe le contact avec les municipalités, Est-ce que la région est suffisamment pourvue en park ? Est-ce qu'il y a un peu de volonté d'aller vers des vrais park pérennes, comme c'est le cas dans le Sud de la France avec tout le béton qui y coule ?
Malheureusement il y a très peu de skateparks potables aujourd'hui, comme je disais plus haut, la majorité d'entre eux sont soit mal conçus au départ et non aptes à la pratique du skate (voir même dangereux), ou soit tout simplement vandalisés comme celui de Beauvais, qui a fait parler de lui dans la presse locale suite à la parution de
cette vidéo

Par contre je pense qu'il y a un réel potentiel, après avoir passé quelques entretiens auprès de plusieurs mairies de communes avoisinantes, je constate  que depuis toutes ces années il y a eu un gros problème de dialogue entre skaters/élus. Nous sommes généralement bien reçus et dès les premières réunions, on nous fait comprendre qu'on pourrait arriver à quelque chose, même si cela demanderait un peu de temps. Bien sûr, nous n'arrivons jamais les mains vides : présentation des statuts, articles de presses, vidéos de l'asso sur PC portable, board à montrer en détail... et oui, une board, c'est tout bête mais quand on sort des termes techniques, la fréquence d'utilisation, de cassage, le prix du matos...etc, les gens sont généralement étonnés et plus intéressés par la chose, peut-être qu'ils se disent « ah oui, c'est peut-être un sport après tout »

 

 

 

A 25 ans tu as donc monté un shop de Skate, une association et on a entendu parler d'un magazine. Quels sont tes futurs projets ?
Bien vu... je ne vais pas m'arrêter là, mais pour l'instant, il y a du taff!!! On travaille sur quelques projets en parallèle pas encore terminés. Sur le site, nous avons un système de newsletter justement prévu pour être à l'affut de toutes les nouveautés (dailleurs je vous invite à vous y inscrire dès maintenant)


Concernant ton shop, aujourd’hui il y a de plus en plus de sites de vente en ligne de skate, qu'est-ce qui fait la différence entre le tien et les autres ?
C'est vrai qu'il y en a de plus en plus. Je ne peux affirmer que nous nous démarquons des autres, en revanche nous avons des points forts que je peux vous lister :
Nous faisons des mises à jour régulières sur notre site internet. Nous prenons « toutes » les suggestions et critiques que nos clients ou visiteurs pourraient nous faire et essayons d'améliorer au jour le jour l'expérience de l'utilisateur.

Nous ne sommes pas seulement un skateshop.
LR Skateshop aide l'assocation ATOM à se développer pour qu'elle puisse promouvoir le skateboard toute l'année et créer des projets.
Une hotline non surtaxée et accessible tous les jours de la semaine. Si un client rencontre un problème quelconque, il est rassurant de savoir que l'on va tomber sur quelqu'un dans la minute qui suit (dans les horaires classiques bien sûr)


Comment fonctionne un e-Shop tel que celui-ci? C'est un hangar avec du stock et point barre ?
Nous avions pensé à sous-traiter le stockage par une société spécialisée, mais passer par cette solution pour un shop comme le nôtre n'est pas vraiment envisageable... le matos skate est assez  spécial, des matériaux et formes uniques, plus que de simples références à déplacer/emballer, il faut bien connaître ses produits et les conditions d'emballage.


Est-ce que c'est compliqué les relations avec les fournisseurs ? Te font-ils confiance facilement ?
Oui, ils me font confiance, mais j'avoue que démarcher un fournisseur pour un skateshop uniquement en ligne n'est pas chose facile, ils préfèrent quand il y a un magasin physique qui généralement comporte moins de risques.
Les fournisseurs sont sympas, une moyenne d'âge jeune, et souvent issus du milieu skate, il y a moyen de se caler quelques sessions skate entre les commandes


D'ailleurs, quels sont les spots dans l'Oise ?
Pour les parks, ce sera  Chantilly et Gouvieux (bien que celui-ci deviendra payant apparemment, on a ouï dire que ce sera 4€ pour rider la rampe, bonne blague). En street, il y en a pas mal sur les grandes villes comme Compiègne,  Creil, Beauvais, mais on se fait vite dégager.
Dans les départements voisins on peut citer les deux spots magnifiques, le skatepark de St-Quentin et le Bowl du grand Marais à Amiens.

 

Le site du skateshop : http://www.lr-skateshop.fr/

Le site de l'asso : http://www.atom-skateboard.fr

 

 

vues: 4020 j'aime: 1
     

Aucun commentaire pour le moment. Loggez-vous pour poster.




SUR LE FORUM