Accueil » snow-ski matos » Bien choisir sa board ou ses skis…
Bien choisir sa board ou ses skis…

Bien choisir sa board ou ses skis…

snow-ski matos
Parce qu’avoir un matos adapté aide à progresser !

1. Définir votre pratique

Etes vous plutôt lignes vierges dans la pow pow, jib dans un park, crusing sur la piste ou un peu de tout cela mélangé ? Avant de répondre, posez vous les bonnes questions, et soyez honnêtes.
Ce n'est pas parce que vous faites un passage de temps à autre dans le park qu'il vous faut une pure freestyle. Une polyvalente peut tout à fait faire l'affaire et vous procurer d'aussi bonnes sensations, en vous autorisant même des sorties de piste de temps à autre.

Pareil pour les skieuses, à ce détail près : des skis double-spat' only ! Pour faire un peu de switch de temps en temps !
Ne surestimez pas non plus votre pratique. Rider souvent en hors piste n'implique pas automatiquement d'acheter un swallow, des skis monstre fats, ou une board très typée freeride.

Polyvalente n'est pas égale à débutante, alors n'hésitez pas à choisir ce type de board, surtout si vous êtes une rideuse occasionnelle (ex : vous ne partez rider qu'aux vacances). Une planche de ce type est encore la plus à même de vous faire profiter au maximum de toutes les facettes du snow !


2. Définir votre niveau
Là encore, les filles, faites un effort d’objectivité ! Pas de surestimation NI de sous-estimation de soi. On s’évalue avec la grille ci-dessous, et surtout on garde à l’esprit qu’il est impossible de progresser avec du matos inadapté à son niveau. Un peu comme chevaucher un pur sang alors qu’on a fait que trois séances de poney dans sa vie, et encore, quand on était en vacances chez Mamie Jeanine.

Débutante : Quand je ride c’est encore hésitant, je reste sur les vertes et les bleues !
Medium-Intermédiaire : Sur la piste, pas de souci et je commence à me frotter aux petits modules du park.
Avancé- Experte : Je goûte à tous les modules, et j’envoie quelques tricks.

Voilà sur quels niveaux de freestyle nous nous sommes basées pour vous conseiller dans nos tests, à vous de vous situer!


3. Définir sa morphologie

Poids et taille rentrent ici en ligne de compte ainsi que votre musculature. Si vous êtes plutôt menue et pas forcément très sportive, mieux vaut choisir une board « légère » qu'une barre à mine. Rider en force ne servira qu'à vous fatiguer. Et pour les skieuses, c'est pareil !
En fait, pour exploiter son matos au maximum de son potentiel, il faut que vous soyez en totale harmonie !

Choisissez aussi soigneusement la taille de votre board/skis en fonction de votre pratique (en freestyle, assez court(e) (encore plus qu'il y a quelques années), en freeride, plus long(ue)).



4. Bazarder ses idées reçues
Non, une board « souple » ou « douce » n’est pas réservée aux débutantes. Une forte rideuse peut aussi apprécier cette qualité, sur une board de jib notamment. Depuis quelques années, on revient à des boards souples, mais qui ont du pop !

« Avoir une planche évolutive ne sert à rien, autant prendre une board de pro direct. » Ben non, justement une planche évolutive sert à progresser. Pour pouvoir un jour rider comme une pro. Et pour les skieuses, même régime !

Non, ne pas réussir à faire un ollie ne vient pas de la board. Enfin, si ça peut arriver, si vous rider avec un swallow en contreplaqué, mais sinon, ça vient de vous, les ¾ du temps !



5. Penser à la déco
Il y a celles qui ne jurent que par ça, et d’autres qui trouvent ça bien trop girlie comme préoccupation, affirmant que ce qui compte, ce sont les qualités techniques de la board/des skis.
Et puis, il y a celles qui mixent les deux. Car si le marché du matos « girl » a littéralement explosé (et donc le nombre de boards/skis proposés considérablement augmenté ces dernières années) c’est bien pour cela : qu’on ait le choix.
Celui d’allier déco et technique sans culpabiliser !



6. Définir son budget

Contrairement aux idées qui circulent, des skis ou une board chers ne sont pas forcément extraordinaires.
Choisir le haut de gamme plumera votre porte monnaie, c'est certain, mais ne vous aidera pas systématiquement à progresser. Et à l'inverse, les boards « entrée de gamme » ne sont pas à éliminer d'entrée de jeu.

Notre conseil : établissez un portait type en suivant les items développés auparavant, choisissez un panel de boards/skis qui rentrent dans ces critères puis faites un second tri selon votre budget.

L.P

vues: 1063 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM