Accueil » snow-ski tricks » Demonium Summer Camp
Demonium Summer Camp

Demonium Summer Camp

snow-ski tricks
Beaucoup de pros, un pipe aux transitions parfaites, une météo généreuse et une organisation bien ficelée. Des conditions idéales pour ravir tous les campers venus à Zermatt.



La société d'exploitation du glacier des Diablerets en faillite, et pour rester à proximité de la Suisse Romande, le choix Zermatt s'est fait naturellement. Un cadre agréable à tous points de vue (glacier et village), et un glacier offrant la garantie d'un park et d'un pipe de qualité sans trop de monde.

Depuis la création du Demonium Camp l'année dernière aux Diablerets, le crew s'est volontairement démarqué de la concurrence en s'efforçant de rendre accessible le milieu clos des pro-riders au plus grand nombre. Un programme particulièrement attrayant pour les campers. Qu'ils soient pros ou débutants, tous les riders sont logés à la même enseigne, et il en ressort une ambiance très conviviale.


L'objectif premier est bien le ride, afin de faire progresser tous les campers. Pour eux, cinq heures de coaching par matinée avec entre autres, Laurent Gougain (Géneral G) et Damien Henzelin pour les riders possédant de bonnes bases, et avec des moniteurs certifiés de l'école suisse pour les autres. En plus de faire performer les campeurs, du matos 2006 (Armada, Forum et Jeeynus) leur a été proposé pour des tests gratuits.
En début de camp, les riders fixent leurs objectifs, et les coachs leurs donnent les moyens de les atteindre. L'autocritique étant souvent la meilleure manière de corriger ses défauts, les campeurs peuvent visionner leurs sessions à l'aide de la vidéo.



Avec des transitions vraiment parfaites, le pipe de Zermatt est l'un des meilleurs en Europe. La seule difficulté de ce camp est certainement de devoir se limiter dans les activités nocturnes, car avec un réveil à 6h du mat, c'est tôt. Si l'on veut être au glacier entre 8h et 8h30 et profiter pleinement du park, autant dire qu'il vaut mieux se coucher de bonne heure. Le téléphérique étant indisponible, un long et lent détour est obligatoire. A 13h, la journée de snow se termine. L'après-midi, les kids peuvent aller skater la mini, ou encore profiter de la piscine.


De nombreux pros internationaux ont fait le déplacement cette année. La première semaine, du 25 juin au 2 juillet, les riders de la coupe du monde de freeski, Dimitri Charrière, Arnaud Kugener et Vincent Estorc sont présents pour rider et coacher à la grande joie des campeurs. La semaine suivante, la Norvège est à l'honneur avec la venue de Kim Kristiansen et de son team girl ; Kjersty Buaas et Anne Molin pour ne citer qu'elles. Enfin, la dernière semaine du 9 au 15 juillet, le team européen Forum Young Blood clôture en beauté les derniers jours. Ils sont venus profiter du Demonium Masta Camp pour sceller un partenariat avec les organisateurs, et mettre en place un contest dont le gagnant s'est vu remettre une place pour la finale aux Etats-Unis. Les grandes pointures Forum, JP Walker, Joni Malmi, Cheryl Maas, sont venues rider avec les campers, tandis que les riders du team européen, Tijs Goosens, Kareem El Rafie et Jon Weaver sont installés à la table des juges.



Voilà, c'est tout et c'est déjà pas mal. Le retour du Demonium Camp est programmé pour octobre, aux Diablerets cette fois. Que ce soit juste pour une journée, pour le week-end ou pour la semaine, les camps seront ouverts à tous afin de profiter de la bonne vibe des Diablerets et de son bon park, shapé par Arnaud Terrier et Nicolas Marduel (à qui l'on doit aussi le park des Deux Alpes). See you there.






Texte et video : Jérémy Chuard
vues: 1263 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM