Accueil » snow-ski tricks » Nollie to back-side lipslide 270° out
Nollie to back-side lipslide 270° out

Nollie to back-side lipslide 270° out

snow-ski tricks
Un trick ultra technique réservé aux américains, ou aux bling-bling habillés aux couleurs des Lakers. Ricky Tucker fait partie de la première catégorie et nous montre comment descendre un escalier de la manière la plus dangereuse.




1 : Derniers instants de la prise d'élan, l'ensemble du corps est bien regroupé, centre de gravité très bas. Comme un ressort, on compresse d'abord pour préparer une détente explosive.











2 : C'est le moment de l'impulsion. Ricky Tucker refuse la facilité et opte pour un nollie. Qu'est-ce qu'un nollie ? Un « nose-ollie ». L'impulsion se fait en popant le nose (vers l'avant) et non le tail. C'est beaucoup plus classe et plus original que le ollie. Toute la difficulté tient dans le dosage. Si vous ne popez pas assez et ne basculez pas assez vers l'avant, ça ressemblera à un horrible saut de crapaud. Si vous basculez trop en avant, vous risquez la méchante chute en avant dans les rails.






3 : Ricky Tucker amorce le lip slide. C'est à dire qu'il amène la semelle de sa board vers le rail en faisant d'abord passer le tail au-dessus de la barre. C'est chaud, car s'il ne lève pas assez haut, seul le corps passera de l'autre côté et c'est la méchante slam assurée, tête la première dans les marches.









4 : Ça y est, il est posé sur le rail en back-side lip slide. Back-side car il tourne le dos à l'escalier.











5 : Toute la difficulté est maintenant de rester stable. Rester assez groupé et conserver la pose sans paniquer. Si vous avez pris assez de vitesse et que vous ne remuez pas dans tous les sens, les choses devraient bien se passer.










6 : Le slide n'est pas fini mais il faut déjà penser à sortir. Tucker a choisi de sortir en 270°. Pour pouvoir effectuer la rotation, il amorce en cherchant le landing du regard et en tournant d'abord les épaules...










7, 8 : ... ce qui amène la board à effectuer la rotation à son tour.


























9, 10 : Bien amortir à la réception, car même si vous ne tombez pas de très haut, le landing est flat.




























Images : Nitro
vues: 1233 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM