Accueil » snow-ski tricks » Suisse-Les Diablerets
Suisse-Les Diablerets

Suisse-Les Diablerets

snow-ski tricks
C’est aux Diablerets que les choses se passaient cet automne. Le reportage de notre envoyé spécial « Béber ».



Reportage de notre
envoyé spécial " Béber".




Situé au-dessus de la ville d’Aigle, dans le canton de Vaud en Suisse. Les Diablerets est une charmante petite gourmande qui a pour particularité d’héberger depuis une décade un snowpark sur son glacier. Non loin de Genève, environ à 1h30, c’est devenu au fil des ans un rendez-vous incontournable de pré-début de saison pour se remettre en jambe.
Autant, la notoriété du glacier des Diablerets est tombée en chute libre en ce qui concerne les camps d’été, autant elle a augmenté en automne.
Le park sans être extraordinaire, est de bon aloi. La plupart des pros ou semi-pro riders de Suisse Romande et de France s’y rendent durant le mois d’octobre.
Quelques teams viennent aussi compléter leur stock photo à cette période.



C’est ainsi que tout le team Rossignol est passé.
Les voisins de Genève (Darius, Romain, les Strecker’s, Micheloud), ou de plus loin, comme Gian Simmen par exemple sont venus rider.

Tout le monde étant évidemment noyé dans ce qui provoque ce dépaysement si particulier qui existe aux Diablerets … une nuée de Japonais.
Tous plus gentils les uns que les autres, ils sont revenus en force cette année.
Signe que le glacier, après deux ans de léthargie, reprend du poil de la bête ?



Ce mois d’octobre a été de loin un des meilleurs jamais vus. Il a fait beau presque tous les jours sans discontinuer. Trois semaines de soleil et de chaleur estivale en plein mois d’octobre, ça n’arrive pas tous les ans ! La différence avec ce début de mois de novembre pluvieux et froid est assez radicale. Plusieurs bonnes sessions au coucher de soleil ont eu lieu. Dont une mémorable qui a vu Anton Holland, le presque local du coin, masterisé le pipe gelé avec des airs proches du déraisonnable.



Romain De Marchi a également fait parler de lui avec un backside 720° énorme ( le plus haut saut dans le pipe des Diablerets ) et un Haakon 900° (sûrement la première fois que ce trick était rentré dans ce pipe, tout du moins à cette hauteur !).Vous verrez les images dans le prochain film de Vermeulen et Vladyka.
Au niveau logistique, l’Hôtel Mon Abri repris par Manu, offre tout le confort désiré et une bouffe au-delà de toute espérance. En tous cas, à des années lumières de la purée de rats pourris que servait l’ancien cuistot. Manu est cool… lors d’une grosse fête avec JF Pelchat, Dionne Delessalle, Alex Auchu, Will Yli-Luoma et consort, il participa à la destruction méthodique programmée par Pelchat, de son propre hôtel. Fou, non ? Il ne le croyait pas lui-même… si tout n’était pas sur bande vidéo prêt à sortir dans la prochaine vidéo des Wild Cats de Vancouver.




Allez-y, c’est mortel !








Texte et photos : Eric Bergeri
vues: 974 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM