Accueil » Snow/ski » Interview : Yann Barthélémy
Interview : Yann Barthélémy

Interview : Yann Barthélémy

Snow/ski
Yann Barthélémy fait partie du team France Nitro mais aussi et surtout des Gpsy Feelin, un crew bien motivé qui ride sur Val d'Isère. En plus de rider, Yann édite aussi leurs podcasts. C'est un gars très calme, mais en fait, il n'arrête jamais...

Tout ça méritait bien une interview, non ? C'est chose faite, l'animal se livre au micro de son team manager, parle de son genou (en vrac), de ses projets (florissants), de ses potes (skieurs) et de sa vie en général.
 

A la base, Yann est un jeune de Val d'Isère comme un autre. Pas tout à fait quand même, car il fait partie des rares à avoir dit merde au ski, stop au ski club, et à avoir découvert une nouvelle vie sur une seule planche. Ensuite, le snow a pris tellement de place que Yann a compris que tout allait désormais tourner autour de ça, et qu'il fallait donc se débrouiller pour pouvoir rider le plus possible. Avec un groupe de potes tant qu'à faire. C'est là que les Gpsy Feelin sont créés, avec à leur tête Yann, mais aussi Léo Taillefer (ski), Jérémy Februrier (snow) etc... Un crew bien décalé qui met un bon coup de frais dans la culture ski alpin de Val d'Isère et même dans le milieu freeski/snowboard, avec des podcasts sympas et bon esprit. Mais trève de blabla, voici Yann qui entre en scène :

  • Pour ceux qui ne te connaissent pas très bien, peux-tu te présenter ?

Alors pour tous ceux qui n’auraient pas lu le Onboard de février 92, je m'appelle Yann Barthelemy, j'aime la montagne surtout quand elle est pleine de neige… Je fais du snowboard depuis que mon coach du ski club m’a gentiment remercié … Le snowboard est vite devenu une passion qui oriente petit à petit ma vie.
Ce sport m’a surtout empêché de faire des conneries, comme faire des études en ville pour finir au chômage.
Grâce au snowboard, j’ai pu voyager, découvrir d'autres passions comme le film et la construction!
En février, après avoir raclé tous les spots sans neige de Val, j'ai décidé de me briser le genou afin de faire un fat come back à la Rocky… enfin pour l'instant, j’essaye de faire frétiller ma jambe!

  • L’hiver, tu restes essentiellement sur Val d'Isère, es-tu un véritable Avalin ?

Pour être un véritable Avalin, il faut avoir de la terre, du fric et être là depuis au moins 3 générations, alors non! Mais avalin de cœur, OUI, c'est tellement un spot unique !

  • Pourquoi as-tu choisi le snowboard plutôt que le ski ?

J'aimais bien porter mon pantalon en bas du cul !
J’ai choisi le snowboard car j'en avais vraiment marre du club des sports et de leur mentalité de champion à la con, le snowboard c'est la sensation, les potes, la vraie vie quoi …

  • Hormis la période hivernale, tu travailles énormément pour pouvoir te consacrer à plein temps à ta passion qui est le snowboard …

Je préfère bosser dur l'été afin de ne pas être enfermé les jours où il y a de la neige…En plus avec mon association j'ai de quoi être bien occupé !

  • Sacrifice ou pur bonheur ?

Je ferai les comptes plus tard, mais à part quelques coups durs, je dirais pur bonheur, c'est sûr.

  • Parles nous un peu des Gpsy Feelin ?

Mes potes sont pratiquement tous des skieurs extrêmement doués, alors nous avons monté un crew qui fait des podcasts, des films et des évènements pour mettre cette belle famille en avant, et moi je suis le président !
Je filme pas mal et surtout j'édite … L’association se nomme donc Gpsy Feelin et je suis assez fier de dire que cela tient la route !

  • Tu es dans le team Nitro, tu rides quelle board, et plus largement quel matériel (boots, fixs etc) ?

J'ai une Team Gullwing 159 pour la pow pow, c'est une cambre inversée directionnelle twin avec un flex et un shape parfait pour ça, et elle est même bien pour tout, d'ailleurs. J’en avais une en 157, j'ai tout fait avec.
Sinon, j'ai une T1 que je n'ai pas vraiment eu la chance de rider puisque je me suis fait le genou, mais elle a un shape simple vraiment freestyle en twin.
Mais pour moi, ce sont vraiment les boots et les fixations qui font la différence.
J'ai des fixations Raiden Phantom, elles sont super légères et solides, les straps se règlent très facilement et sont extrêmement confortables. Pour les boots, j’utilise les Team Select TLS qui sont dotées d’un super système de laçage, le chausson et la coque sont vraiment robustes, je ride tout l'hiver sans avoir besoin de les changer…

Et pour la wear, je prends du L1, parce que je trouve que les coupes, les textiles, les couleurs et les détails dans les finitions sont vraiment intéressants. 

  • Un message à faire passer ?

Il faut que les gens changent : qu'ils soient plus ouverts au monde et aux choses simples …
Bisous.

 

 

 En savoir plus sur Yann et sur les Gpsy Feelin

vues: 2363 j'aime: 0
     
Même sujet
Peetu Piiroinen et Jamie Anderson  remportent le TTR !

Peetu Piiroinen et Jamie Anderson remportent le TTR !
Peetu Piiroinen s'offre le titre TTR pour la 3ème année consécutive... Sans trop de surprise, Jamie Anderson s'impose chez les filles...

Les Gpsy Feelin remportent l'Urban Plagne !

Les Gpsy Feelin remportent l'Urban Plagne !
On vous avait déjà parlé quelques fois des Gpsy Feelin, ce crew de jeunes riders de Val d'Isère, qui mêlent ski et snowboard, et créent tout au long de l'hiver des podcasts... Ils viennent de remporter l'Urban Plagne avec un nouveau cut décalé !

L'ATR Session clôt l'hiver sur la victoire de Gaël Daval et Max Tevelle

L'ATR Session clôt l'hiver sur la victoire de Gaël Daval et Max Tevelle
L'ATR Session a fait office de cérémonie de clôture de l'hiver, sans démériter une seconde. Gaël Daval et Maxence Tevelle ont fait honneur à la fête en mettant une raclée aux autres riders !

Kumi Yama, Camps and more : l’été aux 2 Alpes !

Kumi Yama, Camps and more : l’été aux 2 Alpes !
Encore une petite dose d’hiver ? Les 2 Alpes font le plein d’events et de camps en début d’été, dont voici un tour d’horizon, à commencer par le Kumi Yama !

Aucun commentaire pour le moment. Loggez-vous pour poster.




SUR LE FORUM