Accueil » Snow/ski » Mathieu Crépel : 5 questions à propos de Standard
Mathieu Crépel : 5 questions à propos de Standard

Mathieu Crépel : 5 questions à propos de Standard

Snow/ski
Nous avons posé 5 questions à Mathieu Crépel à propos de sa part dans TB20 de Standard. Interview en exclu...

Mathieu Crépel signe la dernière part de TB20 de Standard. De très belles images, en backcountry et en freeride, qui clouent le bec à tous ceux qui voyaient Mathieu comme un rider de contest....

1. Que penses tu de la manière de travailler avec Standard ?

La manière de travailler avec Standard me convient complètement. Nous partageons la même vision du snow et surtout la même passion. Ils font vraiment confiance aux riders.Cela pousse à la créativité et l'engagement mais sans pression, ils sont toujours également prêts à transmettre leur expérience. C'est vraiment top.

 

2. Comment s'est passé le trip en Alaska avec Xavier de Le Rue ?

C'est probablement le meilleur trip de ma vie. Déjà, au niveau des conditions, je crois qu'on ne pouvait pas avoir mieux : un temps magnifique et une neige super stable, le tout avec un timing parfait. Mais je crois que ce qui a rendu ce trip si spécial, c'est d'avoir été avec Xav, bien sûr, mais aussi avec Tero et Guido qui bossent avec lui sur le projet Timeline. L'entente du groupe était parfaite, aussi bien quand il fallait être sérieux pendant les sessions, que dans les moments de détente. On a vraiment rigolé et en même temps, on a été super productifs.

 

3. Quels sont tes feelings sur ta part dans TB20 ?

Je suis vraiment content, je ne m'attendais pas à autant de tricks. La saison de filming a été un peu laborieuse au début. J'ai commencé à filmer seulement au mois de février avec un trip à Terrace pendant lequel je me suis mis un peu la pression, et donc je suis rentré avec assez peu de shots ! Heureusement, j'ai enchaîné quelques jours à Tahoe avec Kevin Jones et Mike Hatchett, nous avons eu des conditions incroyables et cela m'a remis en confiance. Ensuite, je suis rentré en France pour les X, et je n'avais plus la tête aux contests : je n'avais qu'une seule envie, c'était de filmer et de faire de la poudre! Je suis reparti assez vite vers Whistler où j'ai eu quelques bonnes journées pour me mettre en jambes pour l'Alaska.

J'avais un peu la pression pour ce trip aussi, mais Xav a été top et il a su me mettre en confiance pour ma première véritable expérience là-bas.

 

4. Savais tu que tu allais avoir la part de fin  ?

Je n'en avais aucune idée ! La dernière fois, pour Aesthetica, j'étais allé monter ma part avec Travis Robb, le directeur, mais cette fois je n'ai pas pu. Donc, nous avons eu quelques discussion pour la musique et les shots, mais c'est tout ! Xav et moi n'avions rien vu avant d'arriver à Denver pour la première mondiale. C'était une surprise totale, car on a beau savoir ce que l'on a fait pendant la saison, on ne sait pas si les shots sont réussis et surtout ce qu'ont fait les autres riders. Après 2 ans à ne faire que du pipe et de l'entraînement, ce n'était pas évident que Standard me refasse confiance… Mais dès le début, malgré des moments de doute, ils ont su me motiver, et m'ont manifesté énormément de confiance. Donc, c'est une grande fierté d'avoir réussi à faire cette part qui reflète totalement ma vision du snowboard.

 

5. Quels sont tes projets cet hiver, vas tu filmer avec eux à nouveau ?

Oui, je vais à nouveau filmer avec Standard, j'aimerais produire une part encore plus complète et avec si possible plus d'engagement en "big mountain" ! J'ai aussi un projet plus personnel et très créatif/artistique qui va dans la direction que j'ai envie de donner à ma carrière dans les 2-3 prochaines années. A savoir cibler un peu plus les compétitions auxquelles je participerai et prendre plus de temps pour filmer et shooter tout en faisant évoluer mon ride au maximum !

 

 

Avant première de Standard à Grenoble durant le Snowboard Garden Festival , le Samedi 15 Octobre vers 22h, parc Paul Mistral, gratuit.

vues: 2538 j'aime: 0
Photos
  • Voir dans la galerie
     
Même sujet
Mathieu Crépel et Harakiri aux States

Mathieu Crépel et Harakiri aux States
Quelques nouvelles de Mathieu Crépel et d'Harakiri Prod en vidéo...

L'interview du coach : Romain Bonnivard !

L'interview du coach : Romain Bonnivard !
Coach du club de Méribel, ambassadeur NITRO de longue date, Romain Bonnivard est un gars motivé et impliqué dans le milieu du snowboard. Il évoque ici le matériel, le coaching et aussi le "problème français": l'abscence de BE Snow et de structures...

Interview : Yann Barthélémy

Interview : Yann Barthélémy
Yann Barthélémy fait partie du team France Nitro mais aussi et surtout des Gpsy Feelin, un crew bien motivé qui ride sur Val d'Isère. En plus de rider, Yann édite aussi leurs podcasts. C'est un gars très calme, mais en fait, il n'arrête jamais...

Vidéo Day : de la NZ à la Hollande, des Pirates à Standard..

Vidéo Day : de la NZ à la Hollande, des Pirates à Standard..
Cette semaine, on aime : le team ThirtyTwo qui shred la Nouvelle Zélande, Cheryl Maas qui nous emmène en Hollande, et voir des frenchies dans les grosses productions vidéo(Standard et Pirates) !

Aucun commentaire pour le moment. Loggez-vous pour poster.




SUR LE FORUM