Accueil » Snow/ski » Rip Curl Freeride, day 3
Rip Curl Freeride, day 3

Rip Curl Freeride, day 3

Snow/ski
Dimanche, doit avoir lieu l’épreuve des pros. Tout s’annonçait plutôt bien et pourtant...



Ce matin, au petit jour, même si le ciel est nuageux, les conditions météos sont nettement plus favorables. Le soleil apparaît derrière quelques légers nuages. Vers 10 h 00, tous les riders sont au bas de la face des Arandelières. Une large face, située sous le téléphérique de l’Aiguille Rouge dont le départ est 3226 mètres. Les pisteurs sont en train de sécuriser la pente en dynamitant les zones les plus sensibles. A 11 h 00, les derniers nuages s’estompent, laissant totalement apparaître un terrain de jeu que la centaine de riders est impatiente d’enquiller dans quelques minutes. Il a neigé non-stop depuis plus de trois jours, les conditions semblent idéales. Un peu plus tard, le téléphérique ouvre enfin pour permettre à chacun de faire un run de reconnaissance.



Vincent Arnould ouvre le bal, suivi du snowboardeur Antonin Lieutaghi et de Séb Michaud, puis des 90 autres concurrents. Ils assurent un run pépère pour repérer quelques cliffs et les différents pièges habituels. Malheureusement, une fois en bas, l’opinion des riders fait déchanter tout le monde. Contrairement à ce qu’on aurait pu penser, il a peu neigé les derniers jours, et encore moins durant tout cet hiver. De plus, le peu qui était là a été en grande partie évacué par le dynamitage des pisteurs. La face manque cruellement de neige, les riders sont descendus sur les cailloux. Décision difficile, les organisateurs doivent choisir entre lancer le contest dans des conditions limites, ou repousser l’épreuve au lendemain. Ils choisissent la prudence. Rendez-vous demain matin, pour la toute dernière chance de cette Rip Curl Freeride.
vues: 744 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM