Accueil » surf matos » Le glassage
Le glassage

Le glassage

surf matos
Comme pour nombre de processus de création, l'étape du glassage consiste en des mouvements rapides durant un temps court, mais reste décisive. Laurent Dabat de Glassystem nous fait découvrir les secrets de l'art de caresser une planche toute gluante !

Introduction au glassage
De la réussite de ce procédé résulte la glisse de la planche,
son aspect général et son étanchéité !

Les façon de procéder sont nombreuses, mais " ce qui est important "
nous assure Laurent Dabat de Glassystem " c'est de travailler
vite et bien
".

Laurent réalise le glassage et les finitions de centaines de planches par an,
de toutes formes et de toutes marques. Ces principaux clients sont 3 shapers
reconnus du pays basque PSM, RD et Alain Minvielle.

1ère étape

Le shaper fait parvenir au glasseur un pain de mousse shapé
et éventuellement coloré ou décoré....

2ème étape

Le glasseur a enfilé ses godillots lourds de résine et tente
de protéger ses poumons de son masque de chantier...

Il est rare qu'une marque se dispense de " logoter " les produits qu'elle
commercialise.

C'est le 1er geste. Coller, à l'aide d'un peu de résine les logos qui sont imprimés
sur du " papier japon ", particulièrement fin.

3ème étape

Le glasseur entoile. Il déroule la fibre, préalablement
découpée aux dimensions de la planche, sur le pain de mousse.

4ème étape

L'artiste déverse la résine toxique sur la toile.
Ni trop peu, puisqu'il faudra recouvrir l'ensemble de la planche, ni trop "
trop " pour ne pas se retrouver " scotché " au milieu d'une flaque gluante en
phase de solidification et mourir de faim au fond de son atelier comme une gros
insecte sur un ruban tue-mouche...

5ème étape

A l'aide de la petite raclette souple, la meilleure amie du glasseur,
il faut " ébuller ". Faire disparaître la moindre trace d'air au-dessous,
et au-dessus, de la toile qui altérerai la glisse et l'étanchéité de la planche...

6ème étape

Il faut se speeder... parce qu'au bout de 10 minutes la résine durcit ! Après 15 minutes, elle est figée, si il fait chaud !

Il ne faut pas avoir oublié de mettre le catalyseur, sinon la résine ne durcira pas et il faut tout recommencer. (bon, ça arrive rarement, mais statistiquement c'est possible...).

7ème étape

Il faut bien rabattre
la fibre sur les rails
. Si vous avez déjà collé un sticker sur une surface
arrondie, ce qui est certainement le cas, vous-même savez qu'un sale pli est
bien vite arrivé !

8ème étape

C'est fini pour ce côté. On attend que ça sèche et on recommence de l'autre. Quand on est glasseur pro, on passe sur une autre planche. Sinon on a le temps d'en griller une (en dehors du local bien sûr).


Conclusion
Et oui, c'est pas si facile. Surtout que la marge d'erreur est faible mais coûteuse !

Avant de vous lancer sur l'entoilage du pain de mousse d'isolation que vous avez arrondie en forme de planche...jetez un coup d'œil à la vidéo du Maestro !
vues: 3308 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM