Accueil » Surf » Kelly Slater remporte le Hurley Pro Trestles aux dépens d'Owen Wright
Kelly Slater remporte le Hurley Pro Trestles aux dépens d'Owen Wright

Kelly Slater remporte le Hurley Pro Trestles aux dépens d'Owen Wright

Surf
Un éternel recommencement dans les rangs de l'ASP puisque c'est une nouvelle fois le floridien qui est sorti vainqueur du duel qui l'opposait au jeune australien Owen Wright, son poursuivant direct dans la course au titre mondial

 

C'est la troisième finale consécutive qui opposait les deux hommes et c'est Slater qui a remporté l'épreuve de Trestles pour la 5ème fois de sa carrière. Score final : 17,50 contre 16,74. Du joli surf pour ce Hurley Pro, mais les vagues durant le contest étaient loin d'être à la hauteur d'un WCT. Des conditions propres mais très limitées en taille, pas tellement dignes des surfeurs de l'élite mondiale.

 

Les jeunes pousses récemment entrées sur le World Tour ont fait impression jusqu'au 3ème et 4ème tour, mais ont cruellement manqué de réalisme et de stratégie dans leurs heat, à l'image du brésilien Gabriel Medina éliminé sur le fil par un Josh Kerr bien plus roué que lui. Et de toute façon il faudra sûrement un moment aux juges pour juger à égalité les branleurs à peine majeurs face aux stars du circuit, on a maintenant l'habitude.

 

On a assisté à pas mal d'interférences sur la compétition qui ont marqué les esprits et ont laissé apparaître une fois de plus des tensions, avec un Adriano de Souza qui pour des raisons inconnues s'en est pris violemment à Slater en le croisant ou encore Josh Kerr taxant ensuite le même Slater en toute beauté. Et pendant ce temps manquaient à l'appel Jordy Smith et Dane Reynolds, les deux surfers les plus zen et progressistes du circuit pour cause de blessure.

 

Les vagues d'un mètre à peine parfois avaient au moins le le mérite de laisser la part belle aux manoeuvres modernes, et comme vous pouvez le constater sur la vidéo ci-dessous Julian Wilson a envoyé du lourd avec une vague à 9,80 points en posant un varial enchaîné à un air reverse... Parko passe en force, mais a reconnu, beau joueur, que son surf de puriste reste bien éloigné de celui de la nouvelle génération.

 

En quart de finale la hiérarchie était respectée puisque s'y sont retrouvées les 4 têtes de liste du classement de la course au titre. Du coup rien ne change sur les tablettes de l'ASP alors qu'il reste 4 épreuves cette année : Slater reste en tête, suivi par Owen Wright, Joël Parkinson et Adriano de Souza. Rendez-vous à Hossegor et Seignosse du 4 au 13 octobre pour l'étape française du WCT.

 

  

vues: 2125 j'aime: 5
Photos
  • Voir dans la galerie
  • Voir dans la galerie
  • Voir dans la galerie
  • Voir dans la galerie
  • Voir dans la galerie
  • Voir dans la galerie
     



SUR LE FORUM