Accueil » Surf » Picon-o-mètre™.04
Picon-o-mètre™.04

Picon-o-mètre™.04

Surf
Les Australiens n’ont rien lâché sur leurs WQS, mais Miky garde le cap.


Le mois d’avril marque le début des choses sérieuses sur le circuit WQS.
Je ne parle pas du petit 1* de Péniche remporté par Pablo Solar, même si Supertubes pétait le feu, ou du 2* de Trestles, même si CJ Hobgood était là pour montrer qu’on pouvait aussi être prophète en son pays. Non, c’est aux Antipodes qu’il fallait se rendre si on visait sérieusement une place dans le top 46 l’an prochain. En effet nul prétendant sérieux à l’élite ne peut snober une brochette de WQS 4*-6*-3* se déroulant en Australie.


On vous a déjà dit qu’un trio de jeunes Australiens se prépare à faire des ravages pour leur première année sur leur WCT. Eh bien Mick Fanning, Joel Parkinson et Dean Morrison se sont payé un baroud d’honneur sur leurs WQS en s’en payant un chacun.



A Newcastle, Mick Fanning, champion WQS en titre, calme 3 Brésiliens en finale. Miky Picon accède au round de 32 après avoir contribué à l’élimination de Sunny Garcia et Russel Winter. Pas mal, mais Tim Curran et Michael Lowe le sortiront ensuite.

A Margaret River c’est du lourd, d’ailleurs lisez l’article sur les Salomon Masters. En Bref c’est Parkinson qui s’enflamme et il n’y a que des Australiens en finale. Et nos Européens dans tout ça ? Il y bien Russel Winter dans les 32, Picon et Eneko Acero dans les 64, mais ce n’est pas chez les kangourous qu’ils trouveront les points de la qualification.

A Burleigh Heads, c’est moins important. Pour un mec qui fait tout le circuit avec tous les 4* et 6* un 3* ne compte pas vraiment. D’ailleurs Miky est inscrit mais le jour de sa série on le retrouve au Rock Food (Hossegor) pour l’anniversaire Surf Session. Pourquoi se prendre la tête ? Il est toujours dans le trio de tête et sait que c’est principalement sur les grosses épreuves françaises que se jouera son avenir. La plupart des autres internationaux ont fait comme lui et Dean Morrison s’impose devant une nuée d’autres Australos.


La suite demandez-vous ? Un petit mois de mai tranquille parsemé d’épreuves 1* et 2*. Que voulez-vous, fête du travail, ponts divers... Les pros aussi ont droit de se la couler douce au printemps.

A dans un mois,

Olivier Servaire @ Yep . Agoride
vues: 765 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM