Accueil » VTT » Argent et Risques
Argent et Risques

Argent et Risques

VTT
L'accident de Darren Berrecloth de la semaine passée a de nouveau mis à jour la précarité dans laquelle évoluent la plupart des riders.

L'accident de Darren Berrecloth de la semaine passée a de nouveau mis à jour la précarité dans laquelle évoluent la plupart des riders.
En effet, l'icône du freeride s'est fracturé 3 vertèbres sur son champ de dirt privé jeudi passé. Juste après, il regrettait de ne pas gagner assez d'argent, ce qui lui aurait permis de construire sans hésiter un bac à mousse et certainement d'éviter cette grave blessure (toujours selon lui).
En plus, Darren n'est pas un cas isolé. Cam Zink, le vainqueur du Freeride Mountain Bike World Tour et vainqueur des 2 principaux événements l'année dernière (Crankworx et Rampage), n'a pas pu participer à tous les événements qu'il avait choisi en 2010. Il n'a pu se déplacer qu'une seule fois en Europe, par manque de moyens.
De son côté, Wade Simmons ne roulait en ce début de saison que sur un seul bike, car il avait vendu tous les modèles 2010 avant d'avoir reçu ceux de 2011. Quant à Hans Rey, il mentionnait qu'il avait du acheter un nouveau billet à 2000 dollars pour se rendre à l'Urge du Cap Vert et se plaignait de cette dépense supplémentaire...

On voit que les salaires des mountainbikers n'atteint pas des sommets. D'ailleurs, Matt Hunter après avoir gagné le RaceFace Challenge (concours vidéo online), a tout arrêté pour être biker pro avec un salaire de 600 dollars par mois... Pour finir, dans une interview réalisées par nos confrères de la presse écrite (Freeride) en début de saison, Carlin Dunne (ex Kona Clump) se posait la question de savoir si cela valait la peine de prendre autant de risques et hypothéquer sa santé pour un salaire de 20'000 dollars annuels. On se pose la même question que lui...

vues: 2890 j'aime: 2
     



SUR LE FORUM