Accueil » VTT » Ispo day 1

Ispo day 1

VTT
Premier jour du salon international où tous les professionnels de la glisse s’étaient donnés rendez-vous. Entre 2 défilés de bikini, on a pu voir…

Aggressor

Le skateboard n'est visiblement pas réservé aux gens sérieux. L'industrie électronique s'y intéresse aussi.
Ils ne sont pas les premiers à tenter l'expérience et c'est toujours amusant de voir quelles sont les armes de communications des entreprises. Aggressor est une nouvelle marque de planches de skate en carbone et en alu. Loin de vouloir percer sérieusement dans le monde de la board culture, Fum Da Electronics lance ce concept pour démontrer sa capacité à adapter ses matériaux à la vie quotidienne. Un coup de pub en somme. Au niveau du produit, si les planches en alu sont lourdes, les boards en carbone tiennent la route. Elles semblent posséder les qualités des planches de bois, la solidité (non testée) en plus. La charte graphique reste obscure pour les initiés mais l'opération de promotion fonctionne…puisqu'on en parle.

Funk Sunglasses.

10 ans de lunettes et un retour aux années psychédéliques pour Funk.
L'ISPO n'est pas seulement le lieu de rendez-vous des sportifs mais aussi de tous ceux qui vivent dans un état d'esprit urbain. Funk Sunglasses, petite compagnie allemande (18 personnes au total), s'inscrit dans cette optique. Mister Funk, le boss, vient du milieu musical et les collections s'en ressentent : les années 70 transpirent dans chaque modèle, des optiques démesurées pour les clubbers, des designs plus fins pour la discrétion et toujours le souci du détail sur les branches. Distribué à travers la majorité de l'Europe (du Portugal à la République Tchèque), Funk ouvre son premier magasin entièrement dédié à la marque à Munich cette année. Pour la première fois, une ligne d'accessoires a été produite. De la visière au sac de voyage, c'est une nouvelle étape pour Funk. Même si la marque préfère rester une petite compagnie autonome et indépendante, 10 ans, ça se fête.

Mambo

Mambo va se concentrer sur l'Europe et la France.
Il est des compagnies historiques que le temps n'a pas réussi à effacer. C'est le cas de Mambo, marque de surfwear australienne créée en 1984 à partir de simple design de tee-shirts. Aujourd'hui, Mambo pèse dans le monde et surtout en Australie, où la marque se retrouve à talonner les géants Billabong, Quiksilver et Rip Curl. A partir de graphiques fleuris, Mambo s'oriente aujourd'hui vers des produits plus matures, qui s'adressent autant aux adultes qu'aux enfants. La qualité et le détail sont les leitmotive cette année. Les chemises pour enfant sont brodées, les tee-shirts possèdent un grammage de qualité supérieure et de sérigraphies spécifiques. Dans le but rester collé au surf, le team accueille un pro à l'image de marque forte : Nathan Webster. La France est pour l'instant mal approvisionnée mais la direction semble se mettre au carré de ce coté. L'Europe n'est déjà pas épargnée par les fleurs de Mambo et la déferlante devrait s'intensifier.

Savier

Toujours aussi pointilleux sur la qualité et l'image de marque, Savier continue sa route.
Pour une marque de chaussures qui n'a que 2 ans d'existence. Savier a les moyens de ses ambitions. Et celle-ci sont simples : devenir l'acteur majeur de la grolle de skate. Chaque année la gamme s'étoffe, se diversifie. Aujourd'hui, c'est tout une gamme de street wear (jeans, sweat-shirts…) qui accompagne les backpacks et autres sacs de voyage. L'accent est porté sur la technologie et la qualité des matières premières. En accord avec les skaters du team (notamment Brad Staba et Brian Anderson), Steve Mc Donald dessine et compose les baskets. Mais si les produits sont particulièrement épurés, la communication est à l'écoute du jeune : le fameux décideur. Des graphics chiadés, un esprit arty new-yorkais mais pas trop, et une complète dévotion au skateboard même si on voit autant de clubbers londoniens que de skaters avec des Savier aux pieds. Le team de pros s'étoffe aussi : Jani Laitiala, Jose Rojo, TimO'Connor et tout récemment John Rattray.

A demain...

vues: 624 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM