Accueil » VTT » RED BULL BACKYARD DIGGER
RED BULL BACKYARD DIGGER

RED BULL BACKYARD DIGGER

VTT
WEEK-END D’APPRENTISSAGE POUR LES APPRENTIS SHAPERS DU RED BULL BACKYARD DIGGER !

Malgré le froid et les averses régulières du week-end, les jeunes participants du Red Bull Backyard Digger, samedi 7 et dimanche 8 avril au Bikepark de la Roseraie à Toulouse, ne se sont pas laissés intimider par la météo capricieuse et ont profité pleinement des conseils avisés du pro-rider Yannick Granieri, star française du VTT slopestyle. Entre atelier trampoline, atelier mécanique et la construction de modules en bois et en terre, retour sur deux jours riches en enseignements !

Originaires pour la plupart de la région Midi-Pyrénées – pour certains même de Bordeaux, Avignon ou Bourg-en-Bresse – vingt-et-un jeunes riders de 13 à 17 ans ont pu passer un week-end en compagnie de leur idole, Yannick Granieri, et d’une équipe d’experts qui leur ont distillé astuces et conseils avisés sur l'art et la manière de construire un vrai terrain de slopestyle. « Cette formation est avant tout pédagogique et, passée la timidité du début, les jeunes se sont vite attelés à la tâche, ont pris du plaisir et ont acquis un réel savoir-faire, » explique Michel Boubekeur de Riders Inc., tête pensante et gérant du Bikepark de la Roseraie. Mission accomplie, donc, pour un projet qui a permis un réel échange et partage entre jeunes amateurs et professionnels.

Dès le samedi et l'arrivée sur le spot, pelles et pioches sont distribuées et les jeunes répartis en trois groupes pour investir différents ateliers dispensés le long du parcours. En haut de ligne, l’atelier « terre » vise à mettre en forme le haut de la piste avec un virage relevé et deux sauts. Aidés par la pelle mécanique de Tony Rocci, rider pro et conducteur d’engins, les jeunes terrassiers ne comptent pas leurs efforts pour creuser, aplanir et tasser avec un résultat bientôt visible, à mesure que les gouttes de sueur perlent sur les fronts de ces bagnards plus que volontaires !

Parallèlement, sous l'oeil averti de Cervo de South Shore Design, concepteur de piste de VTT, un autre groupe se retrousse les manches pour construire deux wallrides en bois sur la partie médiane et un tremplin pour le saut de fin. Un savoir-faire venu tout droit du Canada, où Cervo, grand manitou du marteau et de la tronçonneuse, a fait ses classes. Autant dire que les jeunes disciples ne perdent pas un conseil ni aucun fait et geste de leur professeur d'un jour ! Des dizaines de rondins de bois et le double de planches sont nécessaires pour achever des modules qui donnent une réelle dimension VTT à la ligne.

Yannick Granieri, quant à lui, juché sur un trampoline, mène un atelier très aérien sur l'apprentissage des figures de freestyle grâce à cette discipline qu’il a pratiquée toute son enfance. Ici, pas question de sauter banalement dans les airs. Yannick s’est équipé de son engin d'entraînement, un BMX sans roue ni pédalier, permettant une exécution encore plus réelle des techniques de figures les plus compliquées. Un accessoire que la plupart n’ont encore jamais vu ou essayé. Et à voir le temps passé par ces jeunes pilotes sur le trampoline, le succès de l’atelier ne fait aucun doute. Du fun en apprenant, que demander de plus ! À l’issue de cette première journée dense et rythmée, les participants affichent leur satisfaction. « Apprendre à faire des figures de vélo sur un trampoline était génial, et les conseils pour construire des bosses vont m'aider à développer mon propre petit terrain », souligne Valentin, originaire de l’Ariège. Guillaume, de Bourg-en-Bresse, a, lui, été vraiment emballé par « l'ambiance décontractée et les conseils de Cervo pour que les constructions en bois soient solides. » Même s’il reste encore beaucoup à faire sur la ligne, la récompense est là : tous enfourchent leur monture avec une énergie débordante pour un premier tour de roue sur le nouveau tracé qu’ils ont façonné.

Le dimanche, les choses sérieuses reprennent. Durant la nuit, la pluie a rendu le spot impraticable. Il faut vider les flaques et enlever la boue, mais aucun ne rechigne à la tâche. Une fois ce ménage accompli, il faut attendre que le tracé sèche un peu. L’occasion parfaite pour un peu de mécanique. Une fois de plus, Yannick montre et explique les techniques d’entretien du vélo face à un auditoire captivé, car qui veut progresser doit s'avoir aussi s'occuper de son matériel. Cerise sur le gâteau, chacun des participants reçoit des mains de Yannick un outil, premier cadeau du week-end...

Après un rapide aperçu des méthodes de jugement sur les compétitions de freeride, que cela soit en dirt, slopestyle ou pur freeride, il est temps d'enfourcher à nouveau les vélos ! La piste est roulable, le tremplin est calé parfaitement, tout est en place pour que les shapers en herbe puissent tester leur création. La jam peut commencer ! Les riders se donnent au maximum, tout comme Yannick et Tony qui assurent le show pour le public présent. La bonne humeur est communicative et malgré le vent glacial qui redouble en cette fin de journée, les participants sont aux anges. D’autant plus lorsqu’ils découvrent la surprise finale. Des lots des partenaires de Yannick sont là pour les récompenser de leur travail : gants et sacs Dakine, kit de crevaison Lezyne, casques Giron, lunettes Adidas Eyewear… Cervo offre son builder pack Dakine et les plus appliqués sont gratifiés d’un cadre Polygon. Le « shaper du week-end » reçoit même un vélo complet ! Les bras chargés de cadeaux et la tête pleine de souvenirs, les jeunes repartent fatigués mais heureux d’un week-end riche d’apprentissage et de ride !

www.redbull.fr/backyarddigger

vues: 4263 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM