Accueil » VTT » Ski - Vidéos 2003
<b>Ski</b> - Vidéos 2003

Ski - Vidéos 2003

VTT
Ça y est, elles sont enfin arrivées. 4 titres : Happy Dayz, Strike 3, Soul Slide et Immersion.

Happy Dayz

Producteur : Poor Boyz Production
Réalisateur : Johnny Decesare
Riders : Candide Thovex, JF Cusson, Vincent Dorion, Tanner Hall, Jon Olsson, Boyd Easley, CR Johnson, Evan Raps, Julien Regnier, JP Auclair, Phil Belanger...
Prix : 37 Euros
Durée : 45 minutes
Genre : freestyle

Poor Boyz s'est installé comme le producteur n°1 dans la production ski freestyle. L'équivalent de Mac Dawg dans le snowboard. Happy Dayz était donc attendu comme la référence, et n'a pas déçu. Un montage très simpliste et propre à la fois, mais surtout un niveau de ride excellent. A peu près tous les plus grands noms de la scène freestyle mondiale y sont représentés. Sans surprise, les meilleurs segments sont ceux de Jon Olson, CR Johnson qui rentre des 1260° (3 tours et demi), Tanner Hall et ses incroyables fakie 720° board slide et fakie 900°, et surtout Candide, le plus stylé et surtout, ses vols franchement déraisonnables. Notamment un 540° (posé fakie !) sur un hip monstrueux à Mammoth Mountains. On regrette juste une chose : le logo des sponsors en face du titrage de chaque rider. Franchement, M. Decesare, nous apprécions vraiment votre film, mais laissez-nous vous dire que ce genre de pratique pue vraiment. A quoi bon ? Quel est le but premier de votre film ? S'il continue ainsi, d'ici peu, on risque carrément d'avoir le modèle des skis avec le prix de vente... Mais bon, mis à part ça, si vous aimez le ski freestyle et que vous ne devez voir qu'un seul film, c'est incontestablement Happy Dayz.

Strike Three

Producteur : Level 1
Réalisateur : Josh Berman
Riders : Phil Belanger, Steele Spence, Emil Coty, Dave Crichton, Candide Thovex, Michael Deschenaux, Derek Finn, Pep Fujas, Tanner Hall, Scott Hibert...
Prix : 35 Euros
Durée : 45 minutes
Genre : freestyle

Le seul point faible de cette vidéo tient dans le fait qu'elle n'est tournée qu'en vidéo et non en pellicule. Dommage. Pour le reste, ça reste un très bon produit. Très américaine avant tout, Strike Three est la vidéo des 100 000 hand-rails. Des tonnes de jib, du hip-hop... le film cauchemar de l'ESF.
Quelques skiers très célèbres (Candide, Tanner Hall, Phil Belanger...), mais majoritairement, les riders sont relativement peu connus, ou en tous cas moins que ceux de Happy Dayz. Cela n'est heureusement pas au détriment du niveau de ride, qui est très bon, il faut le reconnaître. Comme d'habitude, Candide représente à mort le continent, avec une classe désormais habituelle. A voir.

Soul Slide

Producteur : Unparalleled
Réalisateur : Josh Murphy
Riders : BJ Brewer, Frode Gronvold, Henrik Haaland, Charlie Cannon, Lorenzo Worster, Sarah Clemensten, Max Mancini, Ben Dolenc, Pete Gallup, Scott Murray...
Prix : 35 Euros
Durée : 45 minutes
Genre : telemark freeride

Un film de telemark, c'est assez rare pour qu'on en parle. Freeride à 98%, Soul Slide montre que les telemarkers peuvent aussi envoyer gros en freeride. Bien sur, le niveau n'est peut-être pas aussi hallucinant que dans un film de ski traditionnel, mais ce film n'en est pas moins magnifique, tout comme les spots de freeride visités. Très différent d'un film freestyle, la musique et le montage sont beaucoup plus mellows.
Sur la fin, les riders s'envoient quelques cliffs monstrueuses. OK, ils posent rarement leurs sauts, mais on n'est quand même peu habitués à voir des telemarkers se mettre d'aussi gros vols.

Immersion

Producteur : Matchstick
Réalisation : Scott Gaffney
Riders : Shane Mac Conkey, JT Holmes, Robb Gaffney, CR Johnson, Skogen Sprang
Genre : freeride
Durée : 35 minutes
Prix : 40 Euros

Immersion ressemble plus à un film documentaire qu'à une vidéo traditionnelle. Chaque rider intervient régulièrement pour commenter les différents passages.
Au final, beaucoup de blabla, mais ça reste très digeste.
Le film est superbement réalisé et n'est jamais lourd. Les cadrages sont ultra-propres, les musiques bien choisies, une multitude de paysages magnifiques... C'est typiquement le type de film qui saura à la fois ravir un public de skieurs, comme un public de non connaisseurs.
Principalement freeride et tourné sur le continent nord-américain, Matchstick a volontairement opté pour un nombre limité de riders. On ne peut leur donner tort, car c'est véritablement le meilleur moyen pour découvrir le niveau et la personnalité des riders.
Le niveau de ride n'est pas incroyable, mais le ride et la beauté des spots sont si bien mis en valeurs, qu'on ne se lasse pas mater et re-mater Immersion.
Sans conteste, une référence de la vidéo de ski !
vues: 561 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM