BMXquel sac a dos pour le vélo

Lorsque l’on veut se déplacer à bicyclette, on a besoin de prendre avec soi, le strict nécessaire. Il serait judicieux de trouver l’accessoire adéquat capable d’offrir tous les modèles pour contenir le maximum d’affaires possible.

Cependant, une bonne sacoche doit absolument être très résistante aux mouvements coordonnés par le cycliste, mais plus encore, aux intempéries comme le vent ou la pluie.

En outre, quels sont les critères d’un sac à dos ? Lequel nous convient le mieux en ville, en forêt ou à la montagne ? On vous en dit plus dans cet article.

Les critères d’un (bon) sac à dos pour vélo

Un sac correct se caractérise par la qualité et surtout la solidité de son matériel étanche et imperméable. Il doit être fonctionnel, moderne et fiable durant le trajet du rouleur. Il devra être outillé d’un bon système de fermeture avec enroulement pour éviter l’infiltration de la transpiration ou de l’eau de pluie. Il devra de même être fourni de différents compartiments en plus d’un nombre assez important de pochettes.

Par exemple, si vous voulez quitter un endroit pour un autre, il serait plus judicieux de s’ordonner dans son sac et savoir de quel côté sont rangés son téléphone portable ou son carnet de notes.

Un « camelbak » dans le jargon vététiste, est équipé d’une poche à eau pour s’hydrater pendant le parcours. Un bon sac à dos demeure ergonomique. Il doit parfaitement épouser la silhouette du dos.

Cependant, Il existe des sacs à protection dorsale qui préservent le dos du cycliste en cas de chute. Il s’agit de privilégier ceux qui sont fabriqués avec du rembourrage sur les bretelles pour plus de confort. Un système de réglage conforme à la poitrine reste nécessaire pour les ajuster à sa corpulence et à sa convenance.

De plus, la ceinture d’attache à la hauteur de la taille doit être large et souple. Elle comporte des poches pour ranger de petits objets comme un stylo ou une barre protéinée.

En revanche, il faut bien classer les affaires dans son sac selon la durée que l’on va passer sur son vélo. Un déplacement de 10 minutes avec un sac de 30 kg, ce ne sera pas pareil lorsque vous roulez à vélo pendant deux heures. Un sac trop pesant vous fera forcément mal aux lombaires et vous aurez l’impression de vous sentir plus lourd.

Quel sac à dos approprié pour le vélotaf ?

Il est très important de sélectionner un sac ergonomique, de taille moyenne, robuste, présentant plusieurs compartiments de rangement notamment un espace pour renfermer son ordinateur ou des documents.

Un sac compris entre 15 et 20 litres conviendra parfaitement pour le travail ou les sorties en ville à vélo. Par exemple, vous pouvez choisir entre un sac avec enroulement et attache, un sac avec fermeture magnétique ou un sac avec zip imperméable.

Cependant, il existe des sacs à dos munis d’une télécommande avec système lumineux sur la face externe du sac. À défaut de lever la main de son guidon pour signaler le sens dans lequel on se dirige, ce type de sac indique si l’on tourne à gauche ou à droite. Ils associent praticité et sécurité au cycliste.

En plus, ce genre de sac permet de se faufiler plus facilement entre les véhicules.

Quel sac à dos pour un périple dans les bois ?

Le sac à dos comprenant 15 à 25 litres apparaît également important pour de courtes promenades en forêt. On peut y ajouter du matériel électronique tel qu’un appareil photo ou une tablette.

Ce sac à dos comporte généralement une grande poche interne pour placer un pull-over, une poche externe pour classer des accessoires comme une torche, des gants ou un livre.

Elle possède aussi deux poches ouvertes qui servent de rangement de part et d’autre pour y mettre une petite bouteille d’eau ou des fruits secs.

Quel sac à dos pour vélo pour une rando ?

En saison hivernale, il est conseillé de prendre le sac à dos de 40 litres et celui de 60 litres pour effectuer du camping, car il faudra y ajouter un sac de couchage ou une tente.

Le marcheur doit prendre le minimum d’affaires qui lui resteront utiles tout au long de son trajet. Pour la semaine, il lui faut environ trois t-shirts, 10 litres d’eau, son téléphone portable ou un appareil photo ainsi que quelques bricoles.

Au lieu de remplir sa sacoche d’un grand manteau, mettez plutôt des couches de vêtements c’est-à-dire un Shanghai, un ou deux vestons et un manteau qui servira de coupe-vent. Cela vous donnera un gain de place dans votre sac.

Quel sac à dos pour vélo pour un voyage mensuel ?

sac a dos de voyageSi vous portez un équipement de 90 kg dans un sac 120 litres sur un mois, cela s’avère être le parcours du combattant pour un non-initié à l’armée, surtout si vous êtes contraint de pédaler et de supporter ce lourd fardeau.

Pour une charge de 70 ou 90 kg, chaque coup de levier serait un véritable supplice.

Pour plus de confort, il faut rajouter quelques sacoches à l’avant et à l’arrière de votre monture pour apporter de la stabilité et de l’équilibre au niveau des roues du vélo. Vous pouvez aussi raccrocher un cargo sur votre vélo si vous voyagez pour une plus longue période.

Le sac à dos en lui-même comprendra une pharmacie de premier secours, quelques accessoires comme une torche, un chapeau, un K-Way pour se protéger de la pluie ou du soleil.

Le modèle Austin disponible sur le site Life Peak est un bon choix.

Conclusion

En définitive, avant tout achat d’un sac dos vous devez toujours l’essayer et trouver ce qui correspond le mieux à vos besoins. Ne vous procurez pas un sac de 10 litres pour un séjour d’un mois à la montagne en hiver, vous risquez de mourir de froid. Le sac à dos est l’un des équipements fondamentaux du cycliste. Il faudra plutôt privilégier l’utilité d’un bon sac qu’à son côté esthétique, surtout en ce qui concerne les sacs de randonnée à la montagne.