Sport Extremesaut en parachute

Vous vous apprêtez à faire le grand saut ou l’envisagez fortement, mais que vous avez encore des doutes ou que vous souhaitez en savoir plus avant le moment fatidique, voici quelques informations clés concernant le parachutisme et les sauts.

D’abord, un peu d’histoire…

premier parachute de l'histoireLe parachute de Léonard de Vinci

Pour découvrir l’origine du saut en parachute, il faut tout d’abord revenir au tout début du 16e siècle, lorsque Léonard de Vinci, inspiré par des inventions chinoises et orientales, a dessiné ce qui s’avère être l’ancêtre du parachute actuel.

En effet, il s’agissait d’une très grande pyramide faite en toile, qui ne sera cependant testée qu’en 2008, soit bien plus tard que l’apparition du parachutisme comme pratique sportive.

Premier saut

Le tout premier saut en parachute fut réalisé par André Jacques Garnerin en 1797. Il survola le parc Monceau, à Paris, après avoir sauté d’un ballon se trouvant à 680 mètres du sol.

Le parachutisme lors de la première et deuxième guerre mondiale

Lors des 2 grandes guerres, les parachutes ont été utilisés, tout d’abord, comme matériel de secours en cas de chute de l’avion, puis comme technique de ravitaillement ou pour descendre des troupes aéroportées sur les champs de bataille.

C’est à partir de cette époque que le parachutisme se développera et deviendra ensuite un sport prisé.

Comment se passe un saut, concrètement ?

Tout d’abord, vous vous rendrez au centre de parachutisme que vous avez choisi et où vous aurez droit à un briefing au sol afin d’avoir toutes les consignes à respecter (écoutez bien), mais aussi afin de vous préparer à votre saut en vous préparant avec les lunettes, le harnais et le parachute.

Cette première partie durera une vingtaine de minutes environ (durant lesquelles vous commencerez à devenir anxieux si tout se passe bien) et vous monterez ensuite dans l’avion.

Pendant que vous serez dans l’avion, vous pourrez profiter d’une vue incroyable pendant que votre moniteur vous rappellera à nouveau toutes les consignes de sécurité données précédemment lors du briefing au sol.

Vous en aurez pour 20 à 30 minutes, selon l’ordre de passage des sauts.

Ensuite, vous allez enfin vous installer à bord de l’avion, prendre une grande respiration et … sauter ! Vous allez alors vous retrouver en plein dans une chute libre
, le meilleur moment du saut.

Vous allez tomber pendant 50 secondes, voire 1 minute, à une vitesse de 200 km/h et vous sentirez l’adrénaline monter en vous comme jamais.

Après cette chute libre, lorsque vous serez à environs 1500 mètres, votre moniteur vous donnera un signal et déclenchera le parachute.

Vous resterez dans les airs 5 minutes et vous pourrez alors profiter d’une douce descente et des magnifiques paysages.

Enfin, vous allez atterrir et lorsque vous arriverez près du sol, votre moniteur vous indiquera la position à adopter afin d’atterrir en toute sécurité.

Quel matériel faut-il pour un saut ?

Pour les vêtements, un jeans, un pull et des chaussures bien attachées style baskets feront largement l’affaire, sinon certains centres ont des combinaisons spécialisées disponibles pour le prêt.
Quant au matériel de saut à proprement parler, le centre de parachutisme se chargera de vous le prêter : lunettes ou sur-lunettes de protection, harnais lors des sauts en tandem ainsi que le parachute, bien évidemment.

Et la sécurité alors ?

Le parachutisme est un sport de plus en plus répandu partout dans le monde. La Fédération Française de Parachutisme, aussi appelée FFP, compte un peu plus de 6000 adhérents réguliers et estime un total d’environ 500 000 sauts par an au total, avec environ 22 000 sauts uniquement pour les débutants et les sauts dits de découverte.

Si de plus en plus de personnes se mettent au parachutisme, c’est qu’en dehors de l’adrénaline qu’offrent les sauts et la passion des pratiquants, les règles et mesures de sécurités concernant les sauts sont extrêmement strictes et contrôlées afin de vous assurer des descentes en toute sécurité. Tout le matériel est contrôlé avant chaque saut, de même pour l’avion.

Il existe aussi un grand nombre de règles de sécurité, aussi bien au sol que dans l’avion ou lors du saut, et vous pourrez les retrouver dans le centre, sur leur site internet si le centre en a un, et vous les entendrez aussi lors des briefs de la part des moniteurs.

Concernant les sauts en parachute

premier saut en parachuteQuel âge faut-il pour sauter ?

Avec l’autorisation des parents, il est possible de sauter à partir de 15 ans et il n’y a pas d’âge maximum.

Il y a-t-il des restrictions ?

Tout d’abord, il vous faut absolument que vous prouviez que vous ne présentez aucune contre-indication, par exemple des problèmes cardiaques. Ensuite, il y a des restrictions concernant le poids : il faut généralement faire entre 40 et 95 kilos pour pouvoir sauter. Si vous n’êtes pas dans cette tranche de poids, vous devriez alors contacter le centre de votre choix pour savoir s’ils vous autoriseront à sauter.

Quand sauter ?

Vous pouvez sauter quand vous le souhaitez, à deux conditions :

  1. Il doit faire beau, ne pas pleuvoir lors du saut et ne pas avoir de vents trop forts.
  2. Votre centre doit être ouvert, bien sûr. Beaucoup de centres ferment entre octobre et mars, lors de la saison froide et des intempéries.

Peut-on sauter à plusieurs ?

Oui, il est possible de sauter à plusieurs. Néanmoins, les débutants accompagnés d’un moniteur se verront sauter avec plusieurs secondes de décalage afin d’assurer leur sécurité.

Peut-on prendre des photos ou filmer pendant un saut ?

Non, pour des raisons de sécurité, vous ne pourrez pas prendre d’appareil photo ou de caméra avec vous. Cependant, vous pouvez payer un supplément afin d’avoir un professionnel pour sauter avec vous et vous filmer pendant ce moment intense. Vous pourrez ensuite obtenir une clé USB ou un DVD avant de quitter le centre.

Vous souhaitez en faire plus encore ?

Si après votre saut vous souhaitez continuer et apprendre à sauter seul, vous pourrez faire un stage de formation PAC, ou Progression Accompagnée en Chute Libre, dans un des centres le proposant.